GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Décembre
Mardi 19 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Brésil: l’ex-président Lula à la reconquête du pays

    media L'ancien président Lula lors de la manifestation contre sa condamnation, le 12 juillet, à plus de 9 ans de prison. Sao Paulo, le 20 juillet 2017. REUTERS/Paulo Whitaker

    L'ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, qui a été à la tête du Brésil de 2003 à 2010, se dit prêt à se lancer dans la course à la présidence l'année prochaine, et ceci en dépit d'une condamnation pour corruption. Dans un entretien accordé au quotidien Le Monde, l'ex-chef d'Etat se défend face aux accusations judiciaires et estime qu'il est encore l'homme « pour aider les plus pauvres » au Brésil.

    A 72 ans, Luiz Inacio Lula da Silva n'a rien perdu de sa verve politique. L'ex-président brésilien souligne qu'il a été condamné pour corruption à cause des mensonges de la police fédérale, de la mégalomanie des procureurs et d'un juge otage des médias.

    La destitution de sa successeure, Dilma Roussef ? La réponse de Lula est catégorique : « Un coup d'Etat », non seulement contre la présidente, mais aussi « contre le Parti des travailleurs et contre l'idée que Lula se représente ».

    Mais le compte de ses adversaires n'était pas bon, assure l'ancien chef de l'Etat. Car justement, Lula veut reconquérir le pouvoir au Brésil et pense avoir suffisamment d'arguments pour se faire réélire envers et contre tout.

    Pour cela, les vieilles recettes de son succès d'antan sont de retour : aider les plus pauvres pour redynamiser l'économie. Mais le pays a-t-il encore les moyens d'une telle politique ? Oui, répond l'ex-président, en ouvrant l'accès au micro-financement.

    Lula veut donc remonter en selle et remettre le Brésil sur les rails. Les sondages en tout cas lui donnent raison : il est à ce jour le favori pour la prochaine élection présidentielle.

    Lire l'entretien de Luiz Inacio Lula da Silva ( Le Monde )

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.