GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Juillet
Vendredi 13 Juillet
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: accord du Nebraska pour la construction du pipeline Keystone

    media Une station de pompage du canadien TransCanada à l'extérieur de la ville de Steele, dans le Nebraska, le 10 mars 2014. REUTERS/Lane Hickenbottom

    Le Nebraska vient de donner son accord pour la construction du nouveau pipeline Keystone aux Etats-Unis. C'était le dernier Etat concerné à donner son avis. C'est une victoire pour l'administration Trump qui soutient le projet. Mais la construction du pipeline reste polémique surtout après les fuites de pétrole constatées la semaine dernière sur un ouvrage du même type. Et les opposants sont bien décidés à se battre en justice pour empêcher le début des travaux.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

    Il s'en est fallu de peu. C'est avec une seule voix d'avance que la commission des services publics du Nebraska a voté en faveur de la construction du pipeline. Mais les représentants de l'Etat ont demandé une modification du projet proposé par TransCanada. Ils ont ajouté huit kilomètres au tracé initial et réclamé une station de pompage supplémentaire.

    L'entreprise canadienne a déclaré qu'elle allait examiner les conséquences financières de ces changements. Les travaux ne pourront de toute façon pas commencer de sitôt : les opposants au projet ont annoncé leur intention de faire appel de la décision auprès de la cour de justice du Nebraska, et plusieurs plaintes sont en cours d'examen au niveau fédéral.

    Une fuite de 800 000 litres de pétrole la semaine dernière sur un pipeline de la même compagnie dans le Dakota du Sud a renforcé les inquiétudes des associations de protection de l'environnement. Dans le Nebraska, 90 fermiers résistent au projet qui longe leurs terres : ils craignent une pollution des eaux et des répercussions néfastes sur leurs troupeaux.

    à (re) lire : Les Etats-Unis valident le projet de construction de l'oléoduc Keystone XL

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.