GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Octobre
Samedi 13 Octobre
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Venezuela: enquête pour corruption ouverte contre l'ex-patron de PDVSA

    media Rafael Ramirez a été président de PDVSA de 2004 à 2014. REUTERS/Carlos

    Au Venezuela, le procureur général de la République a annoncé mardi 12 décembre l'ouverture d'une enquête pénale pour « étudier les liens de l'ancien dirigeant Rafael Ramirez avec un réseau de blanchiment d'argent à travers la banque privée d'Andorre ». Rafael Ramirez a été ministre du Pétrole de 2002 à 2014 et a surtout occupé la présidence de l’entreprise nationale pétrolière vénézuélienne PDVSA entre 2004 et 2014. Cette annonce d'une enquête contre lui intervient alors qu'une vague d'arrestations de fonctionnaires et de dirigeants de l'industrie pétrolière a lieu au Venezuela depuis plusieurs semaines.

    Avec notre correspondant à Caracas, Julien Gonzalez

    Rafael Ramirez est désormais dans le collimateur de la justice vénézuélienne, et à en croire le procureur général de la République, c'est un membre de sa famille qui semble avoir dénoncé l'ex-patron de l'entreprise nationale pétrolière PDVSA entre 2004 et 2014.

    Selon le magistrat, après l'arrestation au début du mois du cousin germain de Rafael Ramirez pour blanchiment d'argent vers l'Andorre, « des documents accusent directement [l'ancien président de PDVSA, ndlr] d'être son associé direct dans des opérations d'achat et de vente de pétrole ».

    L'étau s'était déjà considérablement resserré la semaine dernière contre Rafael Ramirez. Le principal intéressé avait dû en effet démissionner de son poste d'ambassadeur vénézuélien à l'ONU, sur ordre du président Maduro. Il faut dire qu'il s'est attiré les foudres du chef de l'Etat depuis le mois dernier par ses critiques publiques contre les décisions économiques du gouvernement.

    Rafael Ramirez, lui, avait confié la semaine dernière à des médias son départ des Etats-Unis sans pour autant révéler sa destination.

    L'annonce de cette enquête intervient alors qu'une purge est menée depuis des semaines au sein de PDVSA. Une croisade pour « assainir » l'industrie pétrolière selon la justice alors que l'opposition voit dans ces récentes enquêtes des luttes internes pour le contrôle du groupe pétrolier d'Etat.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.