GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 22 Octobre
Mardi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: mise en examen de l'élève qui avait été filmé braquant sa professeure à Créteil (parquet)
    Amériques

    Etats-Unis: le quotidien USA Today s’en prend violemment à Donald Trump

    media Donald Trump à la Maison Blanche le 13 décembre 2017. REUTERS/Kevin Lamarque

    Donald Trump « indigne de nettoyer les toilettes ». C'est ce qu'on pouvait lire dans l'éditorial du quotidien USA Today ce mercredi 13 décembre. Il s’agit du journal le plus distribué aux Etats-Unis et du seul quotidien national du pays. Un journal connu d'ordinaire pour son ton modéré.

    Le ton du quotidien USA Today à l’égard du président américain a changé radicalement juste après l'un des derniers tweets de Donald Trump. Le locataire de la Maison Blanche s'en prenait alors à une sénatrice démocrate, venue selon lui le supplier pour obtenir des dons pour sa campagne. Il ajoutait, au passage, qu'elle « aurait été prête à tout pour les obtenir ».

    « Un président qui traite pratiquement une sénatrice de pute n'est même pas digne de nettoyer les toilettes de la bibliothèque présidentielle d'Obama ou de cirer les chaussures de George W. Bush », a lancé USA Today dans son édito. Ces deux anciens présidents ont échoué à bien des égards, consent le journal, mais leur décence même, n'a jamais été mise en doute.

    « Ecœurant », « affreux », « répugnant », martèle encore USA Today, qui se demande si Trump touchera le fond un jour. Le comité de rédaction insiste sur le nombre de ses déclarations fausses ou trompeuses, et cite même le chiffre calculé par ses confrères du Washington Post, de « 5,5 par jour ».

    Le quotidien de la capitale fédérale s'étonne d'ailleurs de cet éditorial au vitriol de la part d'un journal comme USA Today. « Les âneries de Trump ne passent pas non seulement pour ses ennemis naturels, écrit-il, mais désormais aussi pour d'autres qui évitent généralement de prendre parti ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.