GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: le Congrès vote des fonds pour éviter la paralysie budgétaire

    media Le texte adopté par la Chambre des représentants contient des éléments contraires aux règles du Sénat. REUTERS/Joshua Roberts

    Le Congrès a évité la crise en votant le financement temporaire de l’Etat fédéral, jeudi 21 décembre, repoussant au 19 janvier la prochaine date-butoir budgétaire. Il n’y aura donc pas de « shutdown » vendredi soir, la date limite. Quelques heures après la Chambre des représentants, le Sénat a approuvé un budget temporaire. C'est la deuxième fois que le Congrès procède ainsi pour éviter la fermeture des services essentiels de l'administration fédérale.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

    Reculer pour éviter de plonger, et dans l'espoir de mieux sauter. C'est la stratégie adoptée pour la deuxième fois par le Congrès afin d'empêcher un arrêt des services fédéraux.

    Le texte adopté jeudi par le Sénat par 66 voix contre 32, un jour avant que n’expirent les crédits actuels, permet de financer le fonctionnement de l'Etat jusqu'au 19 janvier. Il prévoit aussi de financer jusqu'à cette date le programme d'assurance santé des enfants : il n'était plus achalandé depuis le mois de septembre et les Etats qui avaient pris la relève de l'administration fédérale menaçaient d'interrompre leur financement en janvier faute de finances, au risque de menacer la santé d'un 1,9 million d’enfants malades.

    L'extension temporaire du budget permet aux parlementaires de partir en vacances sereins et évite une humiliation aux républicains, juste après le vote d'une réforme fiscale qu'ils ont célébré comme une victoire historique.

    Mais ils seront contraints de s'entendre à la rentrée avec les démocrates, bien décidés à monnayer leur indispensable vote contre des mesures qui leur tiennent à cœur, comme la protection des sans-papiers arrivés sur le sol américain pendant leur enfance, régularisés par Barack Obama, et que Donald Trump souhaite pouvoir expulser.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.