GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Juillet
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Lundi 16 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: l’incendie Thomas devient le plus dévastateur connu en Californie

    media Des pompiers installent des protections contre l'incendie Thomas, au ranch de San Ysidro de Montecito, en Californie, le 16 décembre 2017. Mike Eliason/Santa Barbara County Fire Department/Handout via RE

    Aux Etats-Unis, un immense feu dénommé Thomas ravage la Californie depuis le 4 décembre. Ce vendredi, il est même devenu l’incendie le plus dévastateur de l’Etat depuis que les relevés officiels ont démarré, en 1932. Ayant déjà calciné plus de 110 000 hectares et détruit un millier de bâtiments, Thomas n’est encore contenu qu’à 65 %. Alors que 2800 personnes sont toujours mobilisées, on estime déjà les dégâts matériels à 177 millions de dollars.

    Avec notre correspondant aux Etats-Unis, Grégoire Pourtier

    La météo est redevenue un peu plus clémente en Californie cette fin décembre 2017. L’air est plus humide, les vents se sont un peu calmés et des barrières naturelles ont pu être posées pour protéger les zones les plus peuplées, en brûlant préventivement ou en creusant des fosses.

    On ne craint plus, pour le moment, que Thomas ne reprenne de la vigueur, mais l’incendie n’en reste pas moins encore loin d’être maitrisé.

    Les autorités ont annoncé que les soldats du feu ne devraient pas en avoir terminé avec lui avant le 7 janvier, alors que la Californie espérait en finir avec ce cauchemar en tout début d’année.

    18 000 édifices sont ainsi encore considérés comme toujours menaces, alors que plusieurs centaines de maisons, et donc de vies, ont déjà été ravagées.

    Au moins le bilan humain reste, pour le moment, relativement faible par rapport à l’ampleur du désastre environnemental.

    Le drame n’a provoqué que deux décès, un pompier et une femme qui n’a pas réussi à fuir les flammes.

    En 2003, l’incendie de Cedar, qui était jusqu’à présent le plus dévastateur de Californie, avait fait 15 victimes. Et surtout, en octobre dernier, une série d’incendies avaient tué plus de 40 personnes dans le nord de l’Etat.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.