GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Mardi 24 Avril
Aujourd'hui
Jeudi 26 Avril
Vendredi 27 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Colombie: une avalanche de selfies à Medellin, capitale de Noël

    media Pause photo devant l'une des nombreuses structures lumineuses qui éclairent les nuits de Medellin durant les vacances de Noël, en Colombie. REUTERS/Fredy Builes

    Qui aura la plus belle photo de Noël ? En Colombie, les internautes se livrent à un concours de photos sur les réseaux sociaux, et encore plus à Medellin, la capitale de Noël de l’Amérique latine. Les illuminations de la ville sont réputées pour être les plus belles du sous-continent, une grande fierté pour les Colombiens qui s'en amusent… et prennent aussi quelques risques.

    De notre correspondante à Medellin,

    Les Colombiens sont accros aux réseaux sociaux. 100 % connectés, Les forfaits téléphoniques colombiens sont d’ailleurs en majorité composés de « datos », c'est-à-dire de mégas pour WhatsApp et Facebook. Peu de minutes d'appel sont comprises.

    Les Colombiens publient, postent, twittent à longueur de temps, et pour Noël plus encore, car, pour eux, décembre est un mois de fêtes et de grandes vacances scolaires.

    Tous passent leurs soirées à l'extérieur pour se détendre en famille ou boire des verres entre amis - de bière et de rhum, surtout - et, bien sûr, faire le tour de la ville pour voir les illuminations de Noël et faire un shooting photo. Il existe même un hastag spécial sur Twitter : Mañanero navideño, un matin de noël.

    Devant des structures lumineuses géantes

    A Medellin, la capitale de Noël en Amérique latine, il y a des kilomètres de guirlandes lumineuses. Toute la ville est envahie guirlandes et des statues de plusieurs mètres de hauteur… jusqu’à 23 mètres pour certaines ! Des anges, des arbres de Noël, des nœuds, des boîtes à cadeaux et même des carrosses, structures de fer habillées de guirlandes lumineuses, se succèdent dans les rues de la ville.

    Cette année, la mairie a utilisé plus de 40 millions d'ampoules LED pour habiller 50 000 structures de fer. Au total, 226 tonnes de métal ont été utilisées. La municipalité de Medellin a vu les choses en grand car 2017 marque les 50 ans de la tradition Païsa de Noël, la tradition de Medellin. Les chants de Noël colombiens y résonnent tous les soirs, et s’écoutent buñuelos - beignets de fromage - ou natilla - une crème dessert à la cannelle.

    Les illuminations de Medellin attirent des millions de personnes chaque année. En 2016, d'après les statistiques de la ville, près de trois millions de personnes, dont environ 70 000 étrangers, se sont pris en photo à Medellin pour Noël. Allumées le 2 décembre, les illuminations éclairent la ville 38 jours durant, jusqu’à début janvier 2018, à la grande joie des photographes amateurs.

    Usurpation d'identité, agressions, vols, cambriolages

    Mais la surenchère de photos et de selfies n'est pas sans risque. En Colombie, l'activité sur les réseaux sociaux est prise au sérieux. Les Colombiens s'exposent tellement que des médias et des experts ont publié des articles avec des recommandations sur « ce qu'il faut ou ne faut pas publier » sur les réseaux durant les périodes de fêtes, périodes favorables aux usurpateurs et aux voleurs agissant sur internet, et pas que.

    Les experts en cybercriminalité appellent donc les Colombiens à la prudence. Ils expliquent, par exemple, que les photos, les vidéos et les informations servent d'éléments aux cybercriminels pour établir un profil de la personne et l'utiliser à leurs fins. Ces cybercriminels ciblent, bien sûr, les personnes les plus vulnérables : les jeunes sont les plus visés.

    Les experts en cybercriminalité conseillent aussi de ne pas dire qu'on se trouve seul quelque part. Et il est recommandé de ne pas poster de photos de ses cadeaux de Noël onéreux, pour ne pas attirer l'attention.

    Les structures lumineuses de Noël de plusieurs mètres de haut sont prétextes à de nombreux selfies et photos, à Médellin, en Colombie. REUTERS/Fredy Builes

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.