GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Diplomatie: fin de la crise des visas entre la Turquie et les Etats-Unis

    media Les présidents turc, Recep Erdogan, et américain, Donald Trump ©AFP

    La diplomatie américaine a annoncé ce 28 décembre 2017 la reprise de la délivrance des visas pour les citoyens turcs dans ses missions consulaires en Turquie. C'est un retour à la normale après une crise provoquée par l’arrestation d’un employé local du consulat d’Istanbul. Washington et Ankara avaient alors décidé de cesser de délivrer des visas dans leur consulat respectif. Aujourd’hui la Turquie a également annoncé la reprise de la délivrance des visas pour les Américains. Un symbole diplomatique, même si le ton adopté par Ankara reste glacial.

    De notre correspondant à Istanbul, Alexandre Billette

    C’est la fin d’une crise diplomatique de trois mois, qui avait été initiée par l’arrestation en octobre d’un employé turc du Consulat américain d’Istanbul soupçonné d’être lié au mouvement de Fethullah Gülen, le cerveau présumé du putsch avorté en juillet 2016. Washington avait alors cessé d’attribuer des visas depuis ses consulats en Turquie. En guise de rétorsio, Ankara avait fait de même pour les ressortissants américains.

    La mesure avait été prise par Washington pour protester contre une arrestation pour laquelle les Américains n’avaient pas été prévenus.

    La Turquie dément avoir donné des assurances aux Etats-Unis

    Désormais la délivrance des visas va reprendre puisque la diplomatie américaine annonce avoir eu des « assurances » du gouvernement turc : aucune arrestation d’employé consulaire ne pourra avoir lieu sans passer d’abord par les canaux diplomatiques.

    Mais, signe que la tension est toujours vive entre les deux pays malgré ce réchauffement, Ankara a émis à son tour un communiqué : la Turquie se réjouit certes du retour à la normale, mais elle affirme n’avoir donné ni assurance ni contrepartie aux Etats-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.