GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Les Etats-Unis fêtent le passage à la nouvelle année sous un froid polaire

    media Des New Yorkais rassemblés à Times Square pour célébrer le passage à la nouvelle année 2018, le 31 décembre 2017 au soir. REUTERS/Amr Alfiky

    Aux Etats-Unis, le réveillon du Nouvel An a été marqué par une vague de froid historique et d’importantes chutes de neige dans le nord-est du pays et la région du Midwest. De nombreux événements ont donc dû être annulés. Le rassemblement le plus célèbre et le plus spectaculaire, celui de Times Square à New York, s’est lui bien déroulé, malgré la température la plus basse enregistrée depuis le record de...1917.

    Avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier

    A New York, les réveillonneurs les plus motivés ont commencé à prendre place à Times Square dès le début d’après-midi. Les premières animations démarraient à 18h et se sont enchaînées jusqu’à minuit. Avec une température tombée à -12°C, encore un peu moins en température ressentie, il fallait du courage et beaucoup de chaleur humaine pour tenir.

    Sur scène, les artistes n’ont pas eu le temps de finir congelés. Ils n'ont eu droit qu'à quelques minutes de performance pour chacun, comme Mariah Carey, un an après son fiasco de l’an passé, quand son playback totalement raté était devenu l’un des premiers buzz Internet de 2017.

    Ce « bon vieux réchauffement climatique »

    Au nord et à l’ouest de New York, beaucoup ont en revanche pris la sage décision d’annuler les festivités prévues en plein air. Les températures descendaient parfois jusqu'à -20°C et les déplacements pouvaient être compliqués voire dangereux dans des zones où il est tombé jusqu’à 1,80 mètres de neige depuis Noël.

    Comme les Etats-Unis sont un vaste pays, tout le monde n’a pas été transi de froid. Donald Trump, qui a ironisé en proposant qu’on utilise un peu de ce « bon vieux réchauffement climatique » pour adoucir les températures, était lui en Floride où il a fait 20° toute la journée.

    On pouvait donc même passer son réveillon en compagnie du président. Pour cela, les non-membres de son club devaient débourser 750 dollars, 50% de plus que l’an dernier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.