GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Pérou: l’ancien président Fujimori libéré

    media L'ancien président Alberto Fujimori à la sortie de la clinique où il avait été transféré, le 4 janvier 2018 à Lima. Eddy Ramos /Agencia Andina Handout via REUTERS

    L'ex-président péruvien Alberto Fujimori, condamné pour crimes contre l'humanité, est ressorti libre jeudi soir de la clinique où il avait été transféré, après avoir été gracié par l'actuel chef de l'Etat Pedro Pablo Kuczynski, déclenchant une crise politique.

    Escorté par des policiers et des gardes du corps, l'ancien homme fort du Pérou (1990-2000), âgé de 79 ans, a quitté l'établissement à 21h40 locales (2h40 TU) en fauteuil roulant par la porte principale.

    Il a brièvement salué de la main droite ses supporters et les journalistes massés devant la grille avant de s'engouffrer dans un puissant 4x4 noir aux vitres teintées en compagnie de son fils cadet, Kenji, figure majeure de la politique péruvienne et considéré comme un de ses héritiers.

    Souffrant de problèmes cardiaques et gastriques, l'ancien dirigeant avait été transféré depuis sa prison le 23 décembre, la veille de la grâce. Il sera resté 12 jours hospitalisé.

    « Avec mon papa ! », a écrit Kenji sur son compte Twitter en publiant un selfie où on le voit poser tout sourire au premier plan au côté de son père, visiblement fatigué, depuis l'intérieur de la voiture.

    Près d'une heure après sa sortie, le convoi de l'ancien président est entré dans un quartier privé situé dans une zone cossue de l'est de la capitale péruvienne, La Molina.

    Personnage controversé

    Alberto Fujimori, ingénieur d'origine japonaise qui a gouverné le Pérou d'une main de fer, n'en finit pas depuis de diviser ce pays andin : pour certains, il est l'homme qui a combattu avec succès la guérilla maoïste du Sentier lumineux et dopé l'essor économique.

    D'autres se souviennent surtout de ses méthodes autoritaires, qui l'ont conduit derrière les barreaux pour avoir commandité deux massacres perpétrés par un escadron de la mort en 1991-1992.

    Condamné à 25 ans de prison pour crimes contre l'humanité et corruption, il en a purgé 12 et vient d'être gracié par l'actuel chef de l'Etat, provoquant une crise majeure dans le pays, ponctuée de manifestations de familles de victimes et de démissions au sein du gouvernement de « PPK », le surnom de Pedro Pablo Kuczynski.

    Egalement âgé de 79 ans, M. Kuczynski s'était engagé durant sa campagne électorale de 2016 à ne pas libérer M. Fujimori. Une partie des Péruviens reprochent à « PPK » d'avoir ainsi négocié sa survie à la tête de l'Etat, alors qu'il était menacé de destitution par le Parlement.

    Lors de cette séance du 21 décembre, le chef de l'Etat a sauvé son poste de justesse grâce au soutien d'une partie du puissant mouvement politique fondé par M. Fujimori, pourtant dans l'opposition et désormais dirigé par ses enfants qui s'entredéchirent.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.