GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
Dimanche 19 Août
Lundi 20 Août
Aujourd'hui
Mercredi 22 Août
Jeudi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Ingérence russe présumée: le procureur Mueller envisagerait d'interroger Trump

    media Ancien directeur du FBI, Robert Mueller, ici au Capitole le 21 juin 2017, est le procureur chargé d'enquêter sur de possibles ingérences russes dans la campagne présidentielle de Donald Trump. Alex Wong/Getty Images/AFP

    Le président américain bientôt auditionné dans le cadre de l'enquête sur les soupçons d'ingérence russe ? La possibilité est désormais ouvertement évoquée à Washington. Selon la chaîne de télévision NBC, le procureur spécial Robert Mueller envisage d'interroger le président américain. Une information confirmée par le Washington Post.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

    « L'interrogatoire de Donald Trump porterait sur des questions limitées et pourrait avoir lieu très prochainement, dans les semaines à venir », selon NBC et le Washington Post, qui citent des proches du président.

    Interrogé ce week-end sur une telle éventualité, le locataire de la Maison Blanche a répondu qu'il n'avait rien à cacher. Donald Trump souhaite mettre un terme au plus vite à une enquête qui empoisonne son mandat et qu'il juge humiliante pour les Etats-Unis.

    Mais ses avocats, eux, frémissent à l'idée d'un tel face-à-face et tentent d'obtenir que le président réponde par écrit aux questions posées. Ce qui ne semble pas convenir à l'équipe du procureur.

    Ce ne serait pas la première fois qu'un président en exercice est interrogé par la justice. Bill Clinton a dû témoigner sur ses débordements sexuels dans le cadre de l'affaire Lewinsky et George Bush avait été interrogé dans le bureau ovale sur la révélation de l'identité d'un agent de la CIA.

    Mais l'actuel locataire de la Maison Blanche est un président à la parole peu fiable, ce qui rend tout interrogatoire risqué. En 2007, il avait ainsi intenté un procès à un journaliste pour diffamation : au cours de la procédure, les avocats de la défense avaient relevé 30 mensonges dans la déposition de Donald Trump.

    Qui est inculpé ? Qui à fait quoi ? RFI

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.