GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle frappe israélienne contre des cibles du Jihad islamique à Gaza (armée)
    • Foot/Euro-2020: la France, déjà qualifiée, peine mais bat la Moldavie (2-1) et prend la tête du groupe H
    • Éliminatoires CAN 2021: match nul entre le Mali et la Guinée, 2-2, dans le groupe A
    • Éliminatoires CAN 2021: l'Algérie, championne d'Afrique en titre, corrige la Zambie, 5-0
    • Éliminatoires CAN 2021: la RDC tenue en échec par le Gabon à domicile, 0-0
    Amériques

    A la Une: fin du statut privilégié pour les Salvadoriens aux Etats-Unis

    media Le consulat général du Salvador, à New York, le 8 janvier 2018. REUTERS/Andrew Kelly

    Plus de 200 000 ressortissants de ce pays d’Amérique centrale vont perdre leur statut protégé. Le TPS, le statut de protection temporaire leur a permis jusqu’ici de travailler légalement sans titre de séjour. Il avait été mis en place en mars 2001 pour accueillir des réfugiés arrivés en grand nombre après deux tremblements de terre dévastateurs. L’annonce de la fin de ce statut a été accueillie avec stupeur par les personnes concernées.

    Certains responsables politiques critiquent eux aussi cette décision de l’administration Trump. « Elle est cruelle », a déclaré l’élue républicaine de Floride Ileana Ros-Lehtinen dans les colonnes du Miami Herald. « Donald Trump est en train de déchirer ces familles qui travaillent aux Etats-Unis, il met leur vie en danger, menace notre économie et tourne le dos aux valeurs américaines ». Des propos signés Tom Perez, le président du parti démocrate. Toute une génération de Salvadoriens est contrainte de quitter les Etats-Unis, écrit leLos Angeles Times. Le journal a rencontré José Guévara, 23 ans, atteint de leucémie. « Comment je vais faire maintenant », se demande-t-il, « jusqu’à présent, ce sont mes parents qui se sont occupés de moi. Mais là ils vont devoir partir au Salvador ».

    Quel avenir pour les familles dont les enfants sont nés aux Etats-Unis ?

    José Guevera lui n’est pas concerné par la décision. Non parce qu’il est né aux Etats-Unis, comme des centaines de milliers d’autres enfants de parents salvadoriens désormais confrontés à des choix douloureux. Même l’ambassadrice américaine au Salvador, Jean Elizabeth Manes, le reconnaît. « C’est un sujet très difficile. On parle de presque 192 000 enfants de ces personnes qui ont le TPS. Et ces enfants ont la nationalité américaine. C’est un sujet très difficile très délicat, on va y travailler. C’est un choix très difficile pour chaque famille concernée et nous le comprenons très bien ».

    Le sujet fait bien sûr la Une de la presse salvadorienne. « Le TPS se termine dans 18 mois », titre El Diario de Hoy. Selon La Prensa grafica, le Salvador doit s’engager à recevoir tous ceux qui ont perdu le statut. « Ils représentent un capital humain énorme, mais il faut bien se préparer à leur arrivée », estime le journal. El Diario de Hoy tente d’apporter des réponses concrètes aux questions que les personnes concernées se posent. Selon le quotidien, l’annonce de la fin du TPS a été une vraie douche froide mais il ne faut surtout pas paniquer. « Il n’y a pas d’expulsions immédiates », rappelle le journal. « Il faut absolument chercher une assistance judiciaire pour discuter de chaque situation individuelle. » « Et puis, conclut le journal, il reste une lueur d’espoir car le Congrès américain se penche en ce moment sur la question de l’immigration. Il n’est pas exclu que la décision sur le TPS soit reconsidérée ».

    Premier candidat pour l’élection présidentielle vénézuélienne

    Au Venezuela, on connait désormais le nom d’un premier candidat pour l’élection présidentielle. C’est à la Une dEl Nacional. Il s’agit de Claudio Fermín, sociologue, ancien maire de Libertador, une commune de Caracas. Il a annoncé sa candidature via Twitter. Fermin n’est pas à son premier essai. Il avait déjà brigue un mandat présidentiel en 1998. C’était sous la bannière du parti Action démocratique, un parti d’opposition, mais cette fois ci, il se présente en tant que candidat indépendant. Tout en soulignant que l’opposition doit se mettre d’accord sur un candidat unique.

    Une ministre du travail brésilienne condamnée par la justice

    C’est à la Une de Carta Capital. Un tribunal a empêché Christiane Brasil, nouvelle ministre du Travail, de prendre officiellement ses fonctions. Et pour cause : elle a été condamnée il y a quelques mois par la justice. Députée du Parti des travailleurs brésiliens, elle avait fait travailler ses chauffeurs 19 heures par jours du lundi à vendredi.

    Le président Trump se fait huer dans un stade de football

    Donald Trump a reçu un accueil mitigé dans un stade de football à Atlanta. Une partie des spectateurs venus assister à la finale du championnat de football universitaire l’ont hué. Un joueur de l'équipe de l'Alabama (qui a remporté le match) a aussi insulté Donald Trump dans le couloir qui mène à la pelouse, rapporte le site Sporting News, vidéo à l’appui. Interrogé sur ses propos, le joueur a expliqué qu’ils étaient en fait destinés à l’équipe adverse de Géorgie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.