GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Steve Bannon poussé vers la sortie du site d'extrême droite Breibart News

    media Steve Bannon le 13 mai 2017 à Lynchburg, en Virginie. AFP

    Steve Bannon, l'ancien conseiller de Donald Trump à la Maison Blanche, quitte Breitbart News, le site d'informations d'extrême droite qu'il dirigeait depuis 2012. Ce départ confirme la perte d'influence de celui qui l'année dernière semblait tout régenter à la Maison Blanche. Ce sont ses confidences à l'auteur de Feu et Fureur, le livre polémique sur la présidence Trump, qui ont précipité sa chute.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

    « Bannon et Breitbart vont travailler ensemble à une transition en douceur », peut-on lire sur le site d'information le plus suivi de l'extrême droite américaine. Mais il s'agit bien là d'un brutal épilogue pour l'ancien conseiller spécial du président.

    Les propos incendiaires qu'il a tenu dans le livre Feu et Fureur contre la famille Trump ont achevé sa chute entamée en août dernier avec son départ de la Maison Blanche. Et ses regrets exprimés en début de semaine n'ont pas pu enrayer son déclin. Appelé « Steve le débraillé » par Donald Trump depuis la sortie de l'ouvrage, l'ancienne éminence grise de la présidence a progressivement été lâchée par tous : par la famille Mercer tout d'abord, des milliardaires qui soutenaient ses projets ; par les membres plus radicaux du camp républicain ensuite, sommés de choisir leur camp ; par ses lecteurs enfin.

    « Steve est un élément de valeur de notre histoire, et nous lui serons toujours reconnaissants pour ce qu'il nous a aidé à accomplir » a déclaré le patron de Breitbart News en forme d'épitaphe. Il est vrai qu'en quelques années, Steve Bannon aura réussi à transformer ce site internet quasi inconnu en plateforme d'opinion majeure de l'aile dure de la droite républicaine. Le sulfureux promoteur du national-populisme à l'américaine, désormais sans emploi, peut aussi se targuer d'avoir largement contribué à faire élire Donald Trump à la présidence.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.