GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Octobre
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Chili: le pape François a reçu des victimes de prêtres pédophiles

    media Chili: le pape François, ici dans la cathédrale de Santiago le 16 janvier, a rencontré en secret les victimes de prêtres pédophiles. REUTERS/Luca Zennaro

    En visite au Chili depuis le lundi 15 janvier, le pape François a rencontré mardi en début d’après-midi à Santiago un groupe de victimes d’abus sexuels commis par des prêtres. 

     

    Non annoncée au programme du pape, mais largement attendue, cette rencontre entre le pape et des victimes d’abus sexuels n’a pas surpris. Le sujet des abus sexuels est en effet un enjeu majeur de l’Eglise au Chili.

    Le petit groupe de victimes a été reçu le pape François pour un tête à tête, rapporte notre correspondante à Santiago, Justine Fontaine. Dans la plus stricte intimité, elles lui ont témoigné de leur histoire. Selon le Vatican, le pape François a alors «prié et pleuré» avec ces personnes dont l'identité est gardée secrète.

    Le pape François avait déjà évoqué publiquement le sujet des abus sur des mineurs au Chili à deux reprises. Dans son premier discours de la journée, il a demandé «pardon» pour le «mal irréparable» commis. Le pape a aussi reconnu sa douleur ainsi que sa honte.

    Plus tard dans la journée devant les prêtres et religieux de Santiago, il a de nouveau abordé la question, parlant alors d’un «grave et douloureux mal». Cette rencontre du pape François fait écho à son homélie prononcée lors de la messe célébrée le même jour devant 400.000 personnes. Il avait alors demandé de ne pas avoir peur de se «salir les mains» pour œuvrer à la réconciliation.

    Au Chili, quelque 80 membres du clergé sont impliqués dans des affaires de pédophilie. La justice civile en a déjà jugé et condamné 45 et plusieurs affaires sont encore en cours de jugement. Parmi les dossiers les plus sensibles, celui du père Fernando Karadima, reconnu coupable en 2011 par un tribunal du Vatican d'avoir commis des actes pédophiles dans les années 1980 et 1990. Il a été contraint à se retirer pour une vie de pénitence.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.