GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Aujourd'hui
Dimanche 24 Juin
Lundi 25 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, est reçu par Emmanuel Macron ce midi à l'Elysée avant un mini-sommet consacré à la crise migratoire demain dimanche à Bruxelles.

    Amériques

    Venezuela: Oscar Perez a été abattu d'une balle dans la tête

    media La police vénézuélienne à Caracas lors de la chasse à l'homme pour retrouver l'ex-pilote rebelle Oscar Perez, le 15 janvier 2018. REUTERS/Marco Bello

    Oscar Perez, ancien pilote qui s'est rebellé contre le gouvernement était l'homme le plus recherché du Venezuela. En juin dernier, il avait survolé Caracas à bord d'un hélicoptère dérobé à la police et lancé des grenades sur des bâtiments officiels, sans faire de victimes. L'ancien pilote a été tué dans une opération militaire par des forces spéciales en début de semaine. Selon le certificat de décès qui a été publié vendredi soir par certains médias, Oscar Perez a été abattu d'une balle dans la tête.

    C'est écrit noir sur blanc sur le document officiel qui circule depuis quelques heures sur les réseaux sociaux : Oscar Perez est décédé suite à un traumatisme crânien sévère provoqué par un tir de balle en pleine tête.

    Avec six autres camarades qui s'étaient retranchés dans une maison près de Caracas, cet ancien pilote de la police a été tué lundi dernier. Mais les autorités n'ont confirmé sa mort qu'au lendemain de la vaste opération militaire menée contre ce groupe qualifié de terroriste par le gouvernement.

    Et alors que le certificat de décès a été établi mercredi dernier, c'est seulement vendredi que les proches d'Oscar Perez en ont reçu une copie. Il leur fallait aussi attendre jusqu'à jeudi pour pouvoir entrer dans la morgue et identifier le corps.

    Depuis quelques jours déjà ils dénoncent une exécution extrajudiciaire, des accusations relayées par plusieurs membres de l'opposition. Selon l'organisation Human Rights Watch (HRW) le certificat de décès fournit la preuve qu'Oscar Perez a été « exécuté de sang-froid par les sbires du régime Maduro ». D'après plusieurs journalistes qui citent des responsables de la morgue, les sept victimes ont toutes été abattues d'une balle dans la tête. 

    (Ré) écouter : Venezuela: l'ombre de l'affaire Oscar Perez sur la reprise du dialogue (Journal d'Haiti et des Amériques)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.