GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Mai
Dimanche 20 Mai
Lundi 21 Mai
Mardi 22 Mai
Aujourd'hui
Jeudi 24 Mai
Vendredi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Pékin exclu d'exercices militaires: la Chine regrette une mesure «non constructive» (ministre)
    • La Banque centrale américaine envisage de relever «bientôt» ses taux d'intérêt (Fed)
    • Italie: Giuseppe Conte désigné chef du gouvernement (présidence)
    • Trump: décision «la semaine prochaine» sur la tenue du sommet avec Kim
    • Washington retire à Pékin son invitation à des exercices militaires dans le Pacifique (Pentagone)
    Amériques

    Canada: mort d'un milliardaire et de sa femme, l'hypothèse criminelle renforcée

    media Jonathon Sherman, lors du service funéraire de ses parents. L'enquête d'une équipe de détectives privés conclut au double homicide mi-décembre du milliardaire canadien Barry Sherman, fondateur du groupe Apotex, et de son épouse Honey. REUTERS/Mark Blinch

    Au Canada, de nouvelles hypothèses font leur apparition pour expliquer la mort du couple Sherman. Le milliardaire de 75 ans, fondateur et dirigeant du laboratoire pharmaceutique Apotex, et son épouse, âgée de 70 ans, avaient été découverts sans vie le 15 décembre dernier dans leur résidence de Toronto. Une enquête menée par des détectives privés laisse entendre que le couple a été tué par des professionnels.

    Classé au quinzième rang des plus grandes fortunes au Canada, Barry Sherman s'était fait beaucoup d'ennemis dans le monde pharmaceutique, comme il le reconnaissait lui même. Plusieurs de ses concurrents reprochaient au dirigeant d'Apotex son éthique élastique et son agressivité en affaires. Depuis que les corps sans vie de leurs parents ont été découverts sans vie dans leur maison le 15 décembre dernier, les quatre enfants du couple cherchent à comprendre ce qui s'est passé.

    Seconde autopsie

    Ils n'ont jamais cru à l'hypothèse d'un meurtre suivi d'un suicide, une explication apparemment avancée par la police suite à leur décès. Leur avocat a donc embauché une équipe de détectives privés et fait procéder à une seconde autopsie.

    ► A LIRE Canada: le milliardaire Barry Sherman et sa femme sont morts étranglés

    Selon les conclusions du pathologiste, l'homme d'affaires et son épouse auraient été ligotés, avant d'être étranglés, puis attachés à une rambarde de leur piscine intérieure de leur luxueuse maison de Toronto. Une façon de faire qui indique, selon les détectives, que des tueurs professionnels auraient commis les deux assassinats. Les policiers considèrent toujours les deux décès comme suspects.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.