GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Guyane française: l'orpaillage clandestin a explosé l'an passé

    media Le président Macron en plein débat sur l'orpaillage à Maripasoula, lors de sa visite en Guyane en octobre 2017. REUTERS/Alain Jocard/Pool

    En Guyane, le nombre de sites clandestins d'or a fortement augmenté : 609 sites fin 2017. En début d'année 2017, il y avait moins de la moitié, à savoir 302. C'est le plus mauvais chiffre depuis 2009. En cause : une moindre présence des forces de l'ordre pour protéger les sites concernés.

    La lutte contre l'orpaillage clandestin n'a pas été une priorité en Guyane ces derniers temps. « Il a fallu faire des choix », a expliqué le procureur de Cayenne. « La nécessité de maîtriser l'augmentation de la délinquance nous a contraints à enlever des forces de l'ordre de la forêt pour les repositionner sur le littoral », a-t-il ajouté.

    Et, toujours selon le procureur, les forces de l'ordre avaient été particulièrement sollicitées tout au long de l'année 2017 par plusieurs événements. D'abord le mouvement social de mars et avril. Le blocage de l'aéroport de Maripasoula avait alors empêché les militaires et gendarmes de se rendre sur certains sites d'exploitation de l'or clandestins pendant plus d'un mois.

    Ensuite, il y a eu le cyclone Irma, qui a mobilisé les forces de l'ordre sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy dévastées par le cyclone. Alors, la lutte contre l'orpaillage clandestin sera-t-elle renforcée cette année ? Toujours pas. Selon le procureur, aujourd'hui ce sont « la protection des personnes contre les braquages et cambriolages » et la lutte contre la drogue qui sont les priorités en Guyane.

    → Écouter sur RFI : Pour tout l’or de Maripasoula (Grand Reportage)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.