GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Andrew McCabe, numéro 2 du FBI et bête noire de Donald Trump, démissionne

    media Andrew McCabe était régulièrement la cible de Donald Trump sur Twitter. REUTERS/Kevin Lamarque

    Le numéro 2 du FBI Andrew McCabe a présenté sa démission ce lundi 29 janvier. Donald Trump lui reprochait d'être trop proche des démocates mais aussi de James Comey, ancien directeur du FBI, lui-même limogé par le président américain en mai dernier, en raison de l'enquête russe.

    Avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve

    Officiellement, la Maison Blanche n'a rien à avoir avec le départ du numéro deux du FBI. Donald Trump n'a joué « aucun rôle dans cette décision », assure sa porte-parole.

    Pourtant, juste après avoir limogé en mai le numéro 1 du FBI James Comey en raison de la gênante enquête sur la collusion présumée de son équipe avec la Russie dans la campagne de 2016, Donald Trump faisait d'Andrew McCabe l'une de ses bêtes noires sur Twitter.

    Principal reproche du président américain à son encontre : le numéro deux de la police fédérale serait un démocrate proche d'Hillary Clinton, en raison du passé politique de sa femme. Cette dernière était en effet candidate démocrate pour un siège de sénatrice en Virginie et avait reçu d'importants dons d'un proche allié des Clinton.

    En juillet, Donald Trump sur Twitter avait utilisé cet argument pour reprocher publiquement à son ministre de la Justice Jeff Sessions de ne pas avoir limogé Andrew McCabe. Dans un autre tweet, le président américain est allé jusqu'à accuser le directeur adjoint du FBI d'avoir utilisé son poste pour soutenir son ex-rivale Hillary Clinton pendant la campagne.

    A au moins cinq reprises depuis juillet, Andrew McCabe a été la cible des tweets présidentiels. A 49 ans il quitte son poste avec effet immédiat.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.