GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Février
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
Jeudi 22 Février
Aujourd'hui
Samedi 24 Février
Dimanche 25 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Il faut que la Russie et l'Iran stoppent le régime», a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu, estimant que l'offensive dans la Ghouta orientale et dans la province rebelle d'Idleb étaient «contraires» aux accords négociés par Ankara, Moscou et l'Iran dans le cadre du processus d'Astana, rapporte l'AFP. Le Conseil de sécurité des Nations unies doit retenter de voter dans les heures qui viennent un projet de résolution demandant un cessez-le-feu de trente jours en Syrie.

    Dernières infos
    Amériques

    Brésil: Michel Temer a dû prouver qu'il était en vie à sa caisse de retraite

    media Le président brésilien a dû prouver à sa caisse de retraite qu'il était bien vivant pour pouvoir continuer à toucher sa pension. REUTERS/Ueslei Marcelino

    Au Brésil, l'histoire fait rire tout le pays : une caisse de retraite a exigé de Michel Temer, le président, qu'il se présente dans ses bureaux pour prouver qu'il était encore en vie. Le président brésilien s'est contenté d'affirmer qu'il était « content d'être traité comme n'importe qui » en rappelant qu'il veut justement sévèrement réformer le système de retraites. Un projet très impopulaire.

    Avec notre correspondant à Rio de JaneiroFrançois Cardona

    Âgé de 77 ans, Michel Temer, a droit depuis ses 60 ans à une retraite en tant qu'ancien procureur de Sao Paulo. Le président ne s'est cependant pas présenté, comme l'y oblige la loi, une fois par an au guichet de sa caisse de retraite, pour y prouver qu'il était toujours en vie.

    L'organisme a donc cessé de lui verser sa pension en novembre dernier. Pour y remédier, le président a dû se rendre sur place. Sollicité par la presse, il s'est dit « heureux d'être traité comme un Brésilien ». Le président pourtant se serait bien passé d'une telle histoire, que ses concitoyens tournent en dérision.

    Michel Temer, dont la santé est défaillante, a dû subir plusieurs opérations chirurgicales l'année dernière, et il peine à convaincre le parlement d'appuyer sa réforme du système de retraites. Très impopulaire, elle prévoit 40 années de cotisation pour une retraite à taux plein et le relèvement de l'âge minimum du départ à la retraite à 62 ans chez les femmes et 65 ans chez les hommes.

    Le taux de popularité du président Temer, n'a cessé de chuté ces derniers mois, pour atteindre les 6% lors d'un récent sondage national.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.