GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 18 Août
Dimanche 19 Août
Lundi 20 Août
Mardi 21 Août
Aujourd'hui
Jeudi 23 Août
Vendredi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Mexique: la lutte contre le trafic de drogue au menu de la visite de Tillerson

    media Plus de 400 kgs de cocaïne estimés à 5 millions de dollars, saisis dans le port de Veracruz, partent en fumée, le 16 janvier 2018. VICTORIA RAZO / AFP

    Première étape d’une tournée d’une semaine en Amérique latine, le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson était au Mexique ce vendredi 2 février, où il a rencontré le président Peña Nieto. Il s’est également réuni avec les ministres des Affaires étrangères du Mexique, Luis Videgaray, et du Canada, Chrystia Freeland, avec lesquels il a abordé les principaux thèmes de l’agenda bilatéral et régional. La sécurité aux frontières et la lutte contre les cartels de la drogue ont été au centre des discussions, durant desquelles la délicate question du mur à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis n’a elle pas été abordée.

    avec notre correspondant à Mexico, Patrick John Buffe

    A l‘issue de leur réunion, Rex Tillerson et son homologue Luis Videgaray ont exprimé une volonté commune : celle de renforcer la coopération entre les deux pays dans la lutte contre le trafic de drogue.

    Une coopération qui, au dire du ministre des Affaires étrangères mexicain, doit permettre la mise en œuvre de la stratégie suivante : « Il nous faut affronter aussi bien le trafic illégal de drogue qui entre aux Etats-Unis que le trafic illégal d’armes qui  passe des Etats-Unis au Mexique, démanteler les réseaux de distribution, attaquer la consommation, attaquer la production et la structure financière… Si l’on ne fait pas un effort réellement conjoint, on donnera à ces organisations un avantage stratégique et tactique et on ne va pas atteindre l’objectif qui est leur démantèlement complet et définitif ! »

    Quant à Rex Tillerson, il a insisté sur la nécessité de lutter contre le trafic de stupéfiants à base d’opium, comme l’héroïne ou le fentanyl, à l’origine d’une épidémie d’overdoses aux Etats-Unis : « Vu la nature mortelle de la crise d’opiacés, nous devons faire plus pour attaquer le modèle du business à la fois du trafic de drogue et du trafic d’armes. »   

    D’où l’effort spécial que se sont engagés à faire le Mexique, les Etats-Unis et le Canada dans le combat contre le trafic des opiacés qui, l’an passé, a provoqué la mort de 64 000 Américains.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.