GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Un an après sa disparition, le sous-marin argentin «San Juan» a été localisé dans l'Atlantique (officiel)
    • Incendie en Californie: le nombre de disparus dépasse 1000 personnes (shérif)
    • Les Etats-Unis vont établir une base militaire en Papouasie-Nouvelle-Guinée (Pence)
    • Le programme chinois des «Routes de la soie» n'est «pas un piège» (Xi Jinping)
    • Xi Jinping devant l'Apec: le protectionnisme est «voué à l'échec»
    Amériques

    Référendum en Equateur: la présidentielle de 2021 en ligne de mire pour Correa

    media Eqauteur: le matériel électoral pour le référendum du 4 février 2018 est vérifié avant d'être acheminé dans les bureaux de vote, Quito le 15 février 2018. REUTERS/Daniel Tapia

    Le futur proche de l’Equateur se définit ce dimanche 4 février, ou en tout cas celui de l’ancien président Rafael Correa. Les 13 millions d’électeurs du pays sont en effet invités à répondre aux 7 questions d’un référendum dont l’une vise à interdire la réélection indéfinie. Ex-allié de Rafael Correa, l’actuel chef de l’Etat Lenin Moreno y joue également sa légitimité et le futur de son mandat.

    avec notre correspondant à Quito, Eric Samson

    C’est peut-être la fin de dix ans de «Socialisme du 21ème siècle» [concept revendiqué par Hugo Chavez au Venezuela et Rafael Correa en Equateur] qui se joue ce dimanche en Equateur. C’est en tout cas la fin d’une étape, celle de la décennie de Rafael Correa, tout puissant de 2007 à 2017.

    Son successeur Lenin Moreno était pourtant supposé être le «gardien du temple» avant le retour planifié de Correa lors du scrutin présidentiel de 2021… Après une victoire étroite contre le banquier conservateur Guillermo Lasso, Lenin Moreno a rapidement pris ses distances avec Correa. Il est vrai que les scandales de corruption se sont multipliés contre de nombreux ex-ministres, hauts fonctionnaires et jusqu’au vice-président de Correa, Jorge Glass, jugé dans le cadre de l'affaire Obebrecht et actuellement emprisonné.

    Lenin Moreno a multiplié les gestes de conciliation envers l’opposition et critiqué la situation économique dont il a hérité. Du coup les sondages lui donnent plus de 70% d’opinions favorables alors que Rafael Correa a chuté à 26%. Alors que le mouvement officiel est aujourd’hui divisé entre «corréoistes» et «morenistes», le chef de l’Etat a besoin d’asseoir son autorité. Outre une question visant à interdire la réélection indéfinie et donc le retour de Correa, deux autres visent à priver de leurs droits civiques les politiques condamnés pour corruption et à remplacer les autorités de contrôle beaucoup trop soumises à l’ancien régime.

    L'ancien président Rafael Correa, ici en meeting pour le «non» au référendum dans la banlieue de Quito joue sa réélection en 2021 au référendum du 4 février 2018. REUTERS/Daniel Tapia

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.