GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Mai
Samedi 19 Mai
Dimanche 20 Mai
Lundi 21 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Etats-Unis: Donald Trump se dit prêt pour un nouveau shutdown

    media Donald Trump lors d'une réunion avec des membres du Congrès à Washington le 6 février 2018. REUTERS/Jonathan Ernst

    Vers une nouvelle paralysie budgétaire aux Etats-Unis ? Démocrates et républicains doivent s'entendre d'ici jeudi 8 février sur un projet de réforme de l'immigration qui sera intégré au budget. S'ils n'y parviennent pas avant jeudi soir, l'administration fédérale risque d'être à nouveau paralysée faute de budget. C'est ce qu'on appelle un shutdown. Ce mardi 6 février, le président américain a clairement évoqué cette possibilité. La chambre américaine des Représentants a adopté mardi soir une motion prolongeant la plupart des financements fédéraux jusqu'au 23 mars. Le texte va à présent être transmis au Sénat, qui a jusqu'à jeudi pour l'avaliser afin d'éviter un nouveau «shutdown».

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

    Il s'agissait d'une réunion sur la violence des gangs mais comme il le fait régulièrement, le président américain a fait l'amalgame entre délinquance et immigration.

    Pour mettre fin aux gangs, Donald Trump estime qu'il faut fermer la frontière avec le Mexique. Il exige que le projet de budget intègre le financement d'un mur. S'il n'obtient pas gain de cause le président est prêt à accepter la paralysie de l'administration fédérale.

    « J'aimerais voir un shutdown si on n'arrive pas à faire ce qu'il faut. Si on doit fermer l'administration parce que les démocrates ne veulent pas assurer la sécurité, faisons-le. On peut supporter un nouveau shutdown », a affirmé le président américain

    Mais ce n'est pas l'avis d'une représentante républicaine qui s'est aussitôt interposée. « Je pense que les deux parties ont appris que la paralysie du gouvernement est une mauvaise chose. Nous l'avons compris. Nous n'avons pas besoin d'un nouveau shutdown à ce sujet », a asséné Barbara Comstock.

    Au Congrès, il est de plus en plus question de reporter la discussion sur l'immigration et d'adopter pour la cinquième fois un budget temporaire afin d'éviter une deuxième paralysie de l'administration fédérale en moins d'un mois.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.