GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Février
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
Jeudi 22 Février
Aujourd'hui
Samedi 24 Février
Dimanche 25 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    La présidentielle vénézuélienne est fixée au 22 avril prochain

    media Le camp chaviste dispose déjà de son candidat en la personne de Nicolas Maduro, investi par son parti vendredi 2 février 2018. REUTERS/Marco Bello

    Au Venezuela, la date de la présidentielle anticipée a été arrêtée ce mercredi soir par le Conseil national électoral : le scrutin aura lieu le 22 avril 2018. L'annonce des autorités électorales a été faite alors qu'un sixième round de discussions avait lieu ces dernières heures en République dominicaine entre le camp Maduro et l'opposition vénézuélienne. Des négociations qui n'ont abouti sur aucun accord entre les deux parties.

    Avec notre correspondant à Caracas, Julien Gonzalez.

    Il n'aura fallu attendre que quelques heures après l'annonce de l'échec des négociations en République dominicaine pour que le Conseil national électoral définisse la date de la présidentielle anticipée.

    Maduro veut tirer profit des faiblesses de l'opposition

    Avec cette date du 22 avril, qui correspond à celle définie dans la proposition d'accord de mardi à Saint-Domingue signée par le gouvernement mais rejetée par l'opposition, les autorités électorales viennent donc d'entériner l'ordre donné par l'Assemblée constituante de convoquer une présidentielle avant le 30 avril.

    Officiellement, l'élection devait se tenir à la fin de l'année mais plusieurs experts estiment que cette date avancée permettra au camp Maduro de tirer profit des faiblesses de l'opposition.

    Si le camp chaviste dispose officiellement de son candidat en la personne de Nicolas Maduro, investi par son parti vendredi dernier, l'opposition, elle, est en effet particulièrement divisée.

    Trois opposants en lice

    Ces dernières semaines, trois candidats de l'opposition se sont ouvertement fait connaître mais la question d'une primaire ou d'un choix par consensus n'a toujours pas été tranchée.

    Le temps presse car les inscriptions se tiendront dans à peine plus de deux semaines et les incertitudes sont grandes, d'autant qu'à Saint-Domingue, l'ex-président de l'Assemblée nationale n'a pu confirmer, pour le moment, la participation de l'opposition à la présidentielle.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.