GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Mai
Vendredi 18 Mai
Samedi 19 Mai
Dimanche 20 Mai
Aujourd'hui
Mardi 22 Mai
Mercredi 23 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: un accord met fin au «shutdown» fédéral

    media Ce vendredi 9 février, le vote de la Chambre des représentants (photo d'illustration) a permis d'éviter un nouveau «shutdown» en ce début d'année 2018. REUTERS/Jonathan Ernst

    Ce vendredi 9 février, la Chambre des représentants a, juste après le Sénat, approuvé un accord sur le budget fédéral américain. Le « shutdown », imposé quelques heures plus tôt, est donc levé.

    Les élus de la Chambre des représentants étaient quelque peu pressés. La majorité républicaine voulait un vote avant l'heure d'ouverture des agences fédérales qui auraient dû rester fermées en cas d'un nouveau « shutdown ». Et c'est donc chose faite, puisque l'accord budgétaire a été adopté par 240 voix pour et 186 contre. Une partie des élus démocrates, avec à leur tête Nancy Pelosi, avait tenté jusqu'au bout d'inclure dans cet accord la question des « Dreamers », ces jeunes migrants arrivés aux Etats-Unis en tant que mineurs et qui sont désormais menacés d'expulsion.

    « Ne votez pas pour ce texte en laissant des centaines de milliers de familles dans notre pays le cœur rongé par l'angoisse », avait insisté la chef des démocrates. Mais elle n'a pas été entendue par l'ensemble des élus de sa famille politique. Plus de la moitié d'entre eux ont voté pour l'accord budgétaire qui avait déjà passé le Sénat avec une large majorité des votes démocrates.

    Une nouvelle paralysie budgétaire de l'administration américaine s'éloigne

    L'accord approuvé par les deux chambres du Congrès permet le financement de l'Etat fédéral jusqu'en mars 2019. En augmentant le plafond de la dette, Donald Trump peut ainsi tenir une de ses promesses de campagne, à savoir une augmentation du budget militaire. Les démocrates ne partent pas non plus les mains vides. Ils ont obtenu  une augmentation pour les dépenses non-militaires comme la lutte contre les opiacés, la couverture maladie des enfants pauvres, les investissements dans les infrastructures, ou une aide de 90 milliards de dollars pour les Etats ravagés par les ouragans et incendies en 2017. Au total, la hausse pourrait atteindre 300 milliards de dollars par an.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.