GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Mardi 24 Avril
Aujourd'hui
Jeudi 26 Avril
Vendredi 27 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Brésil: le président Temer à la frontière avec le Venezuela

    media Le président brésilien Michel Temer, ici en octobre 2017 à Brasilia. REUTERS/Ueslei Marcelino

    Au Brésil, le président Michel Temer s'est rendu lundi 12 février à la frontière avec le Venezuela. L'Etat du Roraima affronte une véritable situation d'urgence causée par l'afflux massif de Vénézuéliens, qui fuient leur pays frappé par la crise économique, la pénurie alimentaire et l'hyperinflation, vers le Brésil. Un véritable exil de dizaines de milliers de personnes qui menace la stabilité de l'Etat frontalier du Roraima. L'année dernière, plus de 17 000 Vénézuéliens ont déposé une demande de visa, en tant que réfugiés au Brésil. Ils pourraient être dix fois plus cette année.

     

    Avec notre correspondant à Rio de Janeiro, François Cardona

    Accueilli par des manifestants en colère, le président Michel Temer a effectué une visite éclair sur la frontière avec le Venezuela. Plus de 40 000 Vénézuéliens habitent aujourd'hui dans la ville brésilienne de Boa Vista, souvent dans des conditions très précaires - ils représentent à présent 10% de la population totale- provoquant des frictions entre Brésiliens et exilés. La semaine dernière, deux maisons où résidaient des Vénézuéliens ont été incendiées, blessant plusieurs personnes.

    Face à cette nouvelle crise migratoire qui s'aggrave chaque jour un peu plus, le président Temer a promis que les réfugiés vénézuéliens seraient déplacés dans d'autres Etats brésiliens, afin de désengorger celui frontalier du Roraima.

    Mais pour l'instant, aucun détail de ce plan n'a encore été dévoilé, ni les fonds qui lui seraient alloués. Le ministre de la Défense a lui assuré que les effectifs de l'armée dans la région seront doublés, avec la mise en place d'un hôpital de campagne, et d'un centre de triage pour les réfugiés vénézuéliens. Les autorités ont également annoncé que les contrôles à la frontière allaient être renforcés.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.