GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 24 Septembre
Mardi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    A la Une: au Venezuela les élections législatives pourraient aussi se tenir le 22 avril

    media Nicolas Maduro et Diosdado Cabello, saluent les supporters lors d'un rassemblement commémorant le 26e anniversaire du coup d'Etat militaire du président vénézuélien Hugo Chavez en 1992 contre le gouvernement de Carlos Andres Perez. Federico Parra / AFP

    La crise politique se poursuit au Venezuela. Fin janvier, l'Assemblée constituante avait décidé de convoquer de manière anticipée l’élection présidentielle pour le 22 avril prochain. Ce mardi, l'homme fort du parti chaviste au pouvoir Diosdado Cabello a proposé cette fois d’anticiper les élections législatives. Une proposition qui tend encore plus les relations entre les autorités et l’opposition. Le titre en Une d’El Nacional ne laisse pas place au doute : « Le Chavisme coince encore plus l’opposition en proposant d’avancer les législatives ». La proposition de Diosdado Cabello, élu de l’Assemblée constituante, et considéré comme le numéro deux du régime, prend un peu plus la coalition de l’opposition en otage. Une proposition annoncée le jour même où les trois principaux partis qui forment la MUD, cette large coalition, auraient pris la décision de ne pas participer à l’élection présidentielle détaille le quotidien. D’ailleurs l’annonce de ce boycotte devrait être officialisée aujourd’hui toujours selon El Nacional.

    Pour les experts interrogés par le quotidien : en agissant de la sorte le parti au pouvoir veut profiter des divisions au sein de l’opposition pour perpétuer le pouvoir de Maduro, malgré l’hyper inflation, la crise alimentaire et sanitaire. Une opposition qui risque encore plus de s’écharper estime un autre politologue dans les pages du quotidien. Car certaines des petites formations de la coalition pourraient bien participer aux différents scrutins pour tenter de survivre. Cette proposition de Diosdado Cabello n’est pas encore arrivée sur le bureau de la présidente du Conseil National Electoral précise le quotidien proche du pouvoir Ultimas Noticias.

    Le Président vénézuélien compte bien se rendre à Lima

    Le gouvernement vénézuélien a répondu à la lettre des autorités péruviennes dans laquelle elles expliquaient que Nicolas Maduro n’était pas le bienvenu au prochain sommet de l’Organisation des Etats américains à Lima, au Pérou. Jorge Arreaza, le ministre vénézuélien des Affaires étrangères a adressé à son tour un courrier à son homologue péruvien dans lequel il explique que Nicolas Maduro, malgré le message qui lui a été adressé, se rendra bien à Lima les 13 et 14 mars pour assister au sommet de l’OEA. Selon Segundo Enfoque qui a eu accès au courrier, Jorge Arreaza détaille les statuts d’un tel sommet et les obligations que doit remplir le pays hôte. Du côté des autorités péruviennes le message n’a pas changé explique Segundo Enfoque. Elles expliquent même qu’elles disposent des mécanismes légaux pour empêcher l’entrée sur son territoire du président vénézuélien.

    Le président américain Donald Trump souhaite de nouvelles réglementations sur les armes à feu

    C’est ce qu’il a annoncé ce mardi, détaille USA Today. Il aurait ainsi demandé au ministère de la Justice de nouvelles réglementations qui permettraient d’interdire les Bump Stocks, des mécanismes qui permettent d'accroître la cadence de tir d'une arme semi-automatique. Des textes qui devraient être finalisés prochainement selon Donald Trump. Mais comme le précise le quotidien cette promesse avait déjà été faite au lendemain de la tuerie de Las Vegas qui avait coûté la vie à cinquante-neuf personnes. C’était il y a cinq mois et depuis rien n’a été fait rappelle USA Today.

    La jeunesse américaine attend plus de ses élus

    C’est ce qu’explique le New York Times dans son éditorial du jour. « Ce que demandent aujourd’hui ces jeunes manifestants, c’est que vous baissiez les armes. Nous sommes vos enfants » peut-on lire. L’Amérique fait face à un choix : les armes ou ses enfants estime le quotidien. « Le moment est venu de dire assez ! » Dans quel pays envoie-t-on des enfants avec un sac à dos qui résiste aux balles s’interroge le journaliste qui s’avoue sceptique pour l’avenir. Et le rejet hier par les élus de l’Etat de Floride d’un durcissement de la loi sur les armes à feu n’invite pas à l’optimisme estime le New York Times.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.