GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Venezuela: vers des législatives en même temps que la présidentielle?

    media Le vice-président du PSUV, le parti chaviste au pouvoir, Diosdado Cabello et le président Nicolas Maduro, en janvier 2016 à Caracas. REUTERS

    La crise politique se poursuit au Venezuela, où la présidentielle anticipée a été fixée au 22 avril prochain. Le camp chaviste dispose officiellement de son candidat en la personne de Nicolas Maduro, investi par son parti au début du mois, et donc candidat à sa réélection. En face, la coalition d'opposition n'a toujours pas pris sa décision de participer ou non au scrutin présidentiel. Ce 20 février, les déclarations de l'homme fort du parti chaviste au pouvoir, Diosdado Cabello, qui a proposé des législatives anticipées, risquent fort de tendre un peu plus la situation politique dans le pays.

    Avec notre correspondant à Caracas, Julien Gonzalez

    Nicolas Maduro réélu et l'Assemblée nationale, actuellement aux mains de l'opposition, récupérée par le chavisme le 22 avril. Diosdado Cabello escompte bien réaliser ce scénario.

    Le vice-président du parti chaviste au pouvoir, qui a annoncé ce 20 février qu'il proposera en effet à l'Assemblée constituante d'avancer les législatives pour les faire coïncider avec la présidentielle car, juge-t-il, « le pouvoir législatif ne fait rien ». Le Tribunal suprême de Justice, accusé de « servir les intérêts du pouvoir », a en effet annulé toutes les décisions du Parlement depuis son investiture début 2016.

    Si elle venait à se concrétiser, la proposition de Diosdado Cabello a de fortes chances d'être approuvée. Fin janvier, il avait déjà proposé d'avancer la présidentielle. La Constituante, cette assemblée « plénipotentiaire » constituée exclusivement de partisans pro-Maduro, n'avait pas tardé à donner son feu vert.

    Boycott de l'opposition ?

    Cette déclaration intervient alors que l'opposition semble s'orienter vers un boycott de la présidentielle, assurant que les conditions ne sont pas réunies pour un scrutin « libre, démocratique et transparent ». D'autant que ses deux principaux leaders, Henrique Capriles et Leopoldo Lopez, ont été déclarés inéligibles ou sont assignés à résidence.

    Deux des principaux partis de l'opposition, Primero Justicia et Voluntad Popular, ont déjà fait savoir qu'ils ne participeraient pas à la présidentielle. Pour autant, au soir du 20 février, la coalition d'opposition n'avait toujours pas pris de décision commune définitive.

    Fin janvier, l'Assemblée constituante avait décidé de convoquer une présidentielle anticipée : la date du 22 avril pour ce scrutin a été définie depuis par le Conseil national électoral. Le temps presse : les inscriptions des candidats sur internet se feront entre le 24 et le 26 février.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.