GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 24 Septembre
Mardi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: la «mafia du remorquage» épinglée à New York

    media Les célèbres taxis jaunes de New York à l'heure de pointe en plein Manhattan. TIMOTHY A. CLARY / AFP

    Depuis plusieurs années à New York, l'entreprise Steininger recourrait à la fraude et à la violence pour asseoir son monopole sur tout le marché du remorquage de la ville. Le procureur de Manhattan vient d'inculper 17 personnes pour corruption, fraude, et conspiration.

    Tout était savamment pensé. Illustration : un accident de la route survient à New York, la police arrive sur les lieux puis appelle une dépanneuse. Pour répartir équitablement le travail entre les diverses entreprises de remorquage, les policiers alternent les compagnies.

    Jusqu'ici, pas de problème. Sauf que – et c'est là l'escroquerie – la plupart de cette dizaine de sociétés appartiennent en réalité à une seule et même entreprise : l'entreprise Steininger, du nom de son patron Daniel Steininger.

    Mais la fraude ne s'arrête pas là. Pour contrer leurs concurrents, les salariés de Steininger écoutaient les fréquences radio de la police pour localiser les accidents,
    endommagaient les véhicules de la concurrence, et frappaient même parfois ses chauffeurs. Sans oublier la fraude à l'assurance. Un véritable système mafieux.

    Résultat : l'entreprise gonflait ses factures de remorquage et de réparation, puisque de facto elle était la seule sur le marché. Un commerce très lucratif. Le parquet cherche aujourd'hui à récupérer quelque 20 millions de dollars liés selon lui à ses activités illégales. Le coup de filet de ce mercredi devrait selon le procureur de Manhattan permettre le rétablissement d'une « concurrence légitime ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.