GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Septembre
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    A la Une: l’affaire Oxfam en Haïti

    media La branche britannique de l'ONG Oxfam pourrait être expulsée d'Haïti. (Photo d'illustration) REUTERS/Peter Nicholls

    Haïti a suspendu jeudi pour deux mois les activités d'Oxfam GB, branche britannique d'Oxfam International, après la révélation d'abus commis par des employés, dont le recours à des prostituées, dénonçant « une atteinte grave à la dignité du peuple haïtien ». « Le gouvernement haïtien sanctionne Oxfam », titre Le National qui juge l’ONG en « perte de vitesse ». Oxfam risque gros, poursuit le journal qui rappelle qu’en fonction des résultats des enquêtes en cours, « l’organisation britannique pourrait être expulsée définitivement du pays ». D’après Le Nouvelliste, le directeur régional d’Oxfam, Simon Ticehurst, après avoir rencontré une nouvelle fois le ministre de la Planification, a réitéré les excuses de son organisation auprès de la population et du gouvernement haïtien. Il a également fait savoir qu’il souhaitait que la collaboration d’Oxfam avec les autorités se poursuive. D’autres réunions entre l’ONG et le gouvernement haïtien sont prévues, selon Simon Ticehurst, cité par Le Nouvelliste.

    Des plaintes contre la fin du TPS

    Huit Haïtiens Salvadoriens ont porté plainte contre l’administration Trump. C’est à la lire dans le Miami Herald. Il s’agit de personnes qui ont perdu leur statut de protection TPS et qui doivent quitter les Etats-Unis. Selon les plaignants, la décision du gouvernement américain de mettre fin au TPS est raciste et discriminatoire ce qui constitue une violation des droits constitutionnels.

    Les accusations de Donald Trump contre la police californienne

    Le président estime que la police californienne est trop gentille avec les bandes criminelles. Lors d’une réunion à la Maison Blanche, le président a menacé de retirer de cet Etat les agents fédéraux des services de l'immigration. « Franchement, si je voulais retirer tous nos agents de Californie, on aurait une criminalité comme vous n'en avez jamais vu », a-t-il déclaré. Des propos qui ont provoqué l’ire des policiers californiens. « Personne ne s’occupe mieux que nous des bandes criminelles », a répliqué leur patron, Charlie Beck, cité par le Los Angeles Times. Le journal a choisi de prendre le président au mot. « Vous voulez retirer les quelques milliers d’agents fédéraux ? Eh bien, faites-le », écrit le quotidien dans son édito. « Cela apaisera l’ambiance de peur dans les quartiers d’immigration où beaucoup se demandent s’ils seront les prochains sur la liste des expulsions. Il y aurait certainement plus de migrants qui s’installeraient en Californie, mais ce ne serait pas une mauvaise chose », continue le journal. Et cela n’entraînerait pas une augmentation de la criminalité, car contrairement aux idées reçues, les immigrants par rapport à leur nombre commettent moins de crimes que les Américains.

    Au Venezuela, l’interview d’un diplomate américain agace le gouvernement

    C’est à lire dans El Universal. Piquée au vif par les propos du chargé d’affaires américain à Caracas, Todd Robinson, la présidente de l’Assemblée Constituante, a accusé les Etats-Unis de préparer un coup d’Etat au Venezuela. En fait, dans une interview accordée au site Runrun, proche de l’opposition, le diplomate américain avait qualifié cette Assemblée chaviste d’ « illégitime ». Quant à la stratégie à adopter à l’égard du pays, toutes les options sont sur la table, selon Todd Robinson, qui accuse d’ailleurs le gouvernement vénézuélien de vouloir contrôler « tout le système politique ».

    Vers la légalisation de l’IVG en Argentine ?

    Le président Mauricio Macri a décidé d’ouvrir au Congrès le débat sur la légalisation de l’avortement. C’est à la Une de Clarin. Le journal rappelle que depuis 2005, il y a eu six tentatives pour faire voter un projet de loi qui légalise l’IVG. Clarin ne fait pas de mystère sur sa position qui consiste à appuyer cette initiative. La dépénalisation de l’avortement fait partie des droits humains, titre le journal. Le débat autour de ce projet de loi transcende les clivages politiques traditionnels, écrit Clarin. Pour l’instant, il est trop tôt pour dire quel parti bénéficiera le plus de la décision du gouvernement.

    La nouvelle diplomatie de Justin Trudeau

    On connaissait la diplomatie du ping-pong pour rapprocher les Etats-Unis et la Chine dans les années 1970. Selon La Presse, Trudeau a inventé celle « de la mode ». Une allusion à la « profusion de costumes traditionnels », selon le Journal de Montréal, dans lesquels il s’était fait photographier entouré de sa famille, elle aussi en costumes traditionnels. Sinon, le journal retient « un accueil froid, l’absence de substance et l’invitation à une réception officielle d’un extrémiste sikh qui a déjà été lié à un groupe terroriste ». Bref, selon ce quotidien la visite de la famille Trudeau en Inde a viré au fiasco. Pire, d’après un spécialiste de la communication, « la lune de miel internationale de Justin Trudeau commence à s’estomper ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.