GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Alena: Mexique, Canada et Etats-Unis entament un nouveau cycle de négociations

    media Le Canada, le Mexique et les Etats-Unis tentent de trouver un compromis sur l'Accord de libre-échange nord-américain (Alena) remis en question par Donald Trump. REUTERS/Edgard Garrido/File Photo

    Un nouveau cycle de renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (Alena) entre le Canada, les Etats-Unis et le Mexique débute ce dimanche 25 février à Mexico. Depuis six mois, les trois pays tentent de trouver le moyen de préserver l'accord en dépit des exigences américaines formulées par le président Donald Trump.

    Entré en vigueur en 1994, le traité de libre-échange nord-américain est selon Donald Trump trop défavorable aux Etats-Unis. Les négociateurs ont jusqu'au 5 mars pour avancer sur les sujets à renégocier, en commençant par les plus faciles.

    à (ré)écouter: Menaces sur l'Alena, le traité de libre-échange de l'Atlantique Nord

    Ainsi les subventions aux entreprises publiques ou la levée des obstacles au commerce en ligne pourraient aboutir relativement vite à un compromis. Mais le plus gros obstacle à un accord reste le secteur automobile.

    Le président américain veut que 85% du coût d'une voiture de tourisme ou d'un utilitaire soit produit dans l'un des trois pays de l'Alena pour être dispensé de droits de douane dans la zone. Actuellement cette part n'est que de 60% et par ailleurs l'industrie automobile américaine elle-même est hostile à cette exigence de Donald Trump au nom de la concurrence.

    Un élément joue toutefois en faveur d'un accord final : aucun des trois pays n'a intérêt à la disparition de l'Alena : ni le Mexique qui exporte 80% de ses produits vers les Etats-Unis, ni le Canada, ni même les Etats-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.