GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 26 Septembre
Jeudi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: les multinationales grandes gagnantes de la réforme fiscale de Trump

    media Warren Buffet animant son «club des millionnaires» à Omaha, dans le Nebraska, le 18 mai 2015. REUTERS/Lane Hickenbottom

    Les plus riches Américains premiers bénéficiaires de la réforme fiscale de Trump ? Le milliardaire Warren Buffet a en tout cas dévoilé ce samedi 24 février que les baisses d'impôts lancées par l'administration américaine avaient permis à son fonds d'investissement d'économiser 29 milliards de dollars. Une mesure à 1 500 milliards de dollars sur dix ans qui profite à la plupart des multinationales américaines.

    Walmart, numéro un mondial de la grande distribution, fait partie de ces quelques multinationales américaines qui ont triplement capitalisé sur la réforme fiscale.

    D'abord en économisant des milliards de dollars immédiatement, le taux d'imposition étant passé de 35  à 21%. Ensuite grâce à un coup de pub habile : l'annonce en grande pompe de 1 000 dollars de prime pour des milliers de salariés, alors que dans les faits, cette somme bien ronde ne sera attribuée qu'à deux d'entre eux, avec 20 ans d'ancienneté. Enfin, Walmart a profité de « l'euphorie générale » pour procéder discrètement à des dizaines de fermetures de site de l'une de ses filiales.

    Certes de manière générale, ce n'est pas au bout de deux mois que l'on peut mesurer les impacts d'une réforme fiscale d'une telle ampleur, mais les économies réalisées par les entreprises vont-elles être réellement redistribuées aux salariés ? Vont-elles permettre de relancer l'investissement local ? Les Américains vont rapidement regarder les effets concrets sur leur porte-monnaie ou leur coffre-fort. Récemment, une secrétaire se réjouissait d'avoir vu son salaire hebdomadaire augmenter de 1,50 dollar.

    Warren Buffet, l'une des plus grosses fortunes du monde, vient lui d'annoncer que les activités de son groupe avaient permis de dégager 36 milliards de bénéfice en 2017 et qu'à ce chiffre il fallait finalement ajouter 29 milliards grâce aux différents avantages tirés de la réforme fiscale.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.