GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'Espagne opposée à un blocage de l'accord UE-Mercosur (présidence)
    • Guerre commerciale États-Unis/Chine: Johnson «très inquiet», «ce n'est pas une manière de faire»
    Amériques

    «Crise des opiacés»: l’Ohio attaque quatre distributeurs pharmaceutiques

    media (Photo d'illustration) Des pilules de Kratom, une drogue psychoactive utilisée pour ses effets comparables à ceux des opiacés, notamment aux Etats-Unis. Joe Raedle/Getty Images/AFP

    Le procureur de l'Etat estime que ces quatre sociétés sont en partie responsable de la crise des opiacés qui ravage la région. Elles n’auraient pas assumé leurs responsabilités en laissant se diffuser ces antidouleurs dangereux à forte dose et sans prescription médicale. Ce ne sont pas les premières plaintes dans le pays puisqu’au niveau national, 42 000 personnes sont mortes d’overdose en 2016, mais ce sont en général les fabricants qui sont attaqués.

    Avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier

    « Les distributeurs savaient que la quantité d’opioïde circulant dans l’Ohio était largement supérieure à ce qui pouvait être consommé pour des raisons médicales, mais ils n’ont rien fait pour arrêter ça », accuse le procureur général de cet Etat laborieux où se multiplient les overdoses. Après avoir déjà poursuivi les producteurs, il s’attaque désormais à ceux qui ne pouvaient pas ignorer la démesure de leurs livraisons.

    Quatre d’entre eux sont donc accusés d’avoir laissé l’épidémie se propager intentionnellement, malgré des amendes infligées par la police fédérale, que les entreprises aurait considérées, comme « une dépense inhérente à un commerce générant des milliards de dollars », selon les termes contenus dans la plainte.

    De nombreux secteurs de la société touchés

    Cette fois, le procureur de l’Ohio veut donc infliger des sanctions beaucoup plus coercitives et réclame des dédommagements pour les conséquences sur la santé publique, mais aussi sur la justice criminelle, les services sociaux et l’éducation, car cette crise est en train de ravager certaines communautés.

    ► A (RE)ECOUTER : Etats-Unis: surmortalité par overdoses d’opiacés

    L’une des sociétés a rétorqué qu’elle collaborait déjà avec différentes autorités locales. Elle a aussi lancé des programmes d’accompagnement public et donné des médicaments pour lutter contre les overdoses. Une sorte de pompier pyromane, diront ses détracteurs.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.