GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: Donald Trump prépare déjà sa réélection en 2020

    media Brad Parscale sera en charge de mener la campagne électorale de Donald Trump en 2020. AFP

    Aux Etats-Unis, Donald Trump se prépare pour l'élection présidentielle de novembre 2020. Il a déjà officiellement levé plus de 30 millions de dollars de fonds. Ce 27 février, il a révélé le nom du directeur de campagne pour son comité de réélection, Brad Parscale. En 2016, pendant la campagne électorale, ce dernier était au coeur de la stratégie digitale de l'actuel président, si importante puisque Donald Trump dénigre en permanence les médias traditionnels et s'est imposé comme un champion des réseaux sociaux.

    Donald Trump l'a martelé ce 23 février. L'actuel président des Etats-Unis sera en poste encore sept ans, jusqu'à la fin d'un deuxième mandat. Cette volonté n'est pas nouvelle. Il avait signé les documents légaux pour préparer sa réélection le jour même de son investiture.

    Il a déjà son slogan, « Conserver sa grandeur à l'Amérique », continuité du fameux « Make America Great Again » (« Rendre sa grandeur à l'Amérique ») de sa campagne de 2016.

    La nomination d'un directeur de campagne pour 2020 n'est pas une surprise mais donne malgré tout l'image d'une fuite en avant. Donald Trump semble plus à l'aise pour faire campagne que pour gouverner. Quoi qu'il en dise, 2017 n'a pas été l'année la plus aboutie pour un nouveau président. Et les nuages s'amoncellent en 2018.

    Ingérence russe

    Au-delà des difficultés politiques ou même des dysfonctionnement de la Maison Blanche, Donald Trump et son entourage sont toujours sous la menace de l'enquête du procureur spécial sur l'ingérence russe.

    Brad Parscale, le nouveau directeur de campagne, a d'ailleurs lui-même été entendu par une commission parlementaire. Il était conseiller numérique en 2016. Or, Moscou est accusé d'avoir perturbé le processus électoral américain précisément via Internet.

    Au service de la famille Trump depuis 2012, Brad Parscale, 42 ans, a évidemment démenti toute collusion, et garde donc l'entière confiance du milliardaire, qui lui aurait même parfois laissé utiliser Twitter en son nom.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.