GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Donald Trump s’agace de sa caricature dans le Saturday Night Live

    media Alec Baldwin, ici à la San Diego Comic Con International, en 2016 (photo d'illustration). Gage Skidmore / Wikimedia Commons

    Depuis octobre 2016, l’acteur Alec Baldwin singe régulièrement Donald Trump dans Saturday Night Live, célèbre émission américaine. Une performance qui lui vaut l’inimitié du président des Etats-Unis. Environ une fois par mois, Trump tweete pour dire tout le mal qu’il pense de cette caricature, pourtant devenue culte. Elle a même valu à l’acteur un Emmy Award pour sa performance. Une nouvelle passe d’arme a opposé les deux hommes début mars.

    Avec notre correspondant à New York,  Grégoire Pourtier

    « Welcome back Mr. President... » En septembre 2017, la nouvelle saison du Saturday Night Live démarre par une bonne nouvelle : Alec Baldwin est toujours là pour incarner Donald Trump. Grimaces et roulements d’yeux suffisent à électriser le public.

    « Thank Sarah. I had to come back. Sometimes when you’re president you have to make sacrifices so I skipped the back nine... », se vante le faux milliardaire. Ce que l’on peut traduire par : « J’ai fait le sacrifice de ne pas terminer mon parcours de golf », en écho à la lenteur de la réaction présidentielle après qu’un cyclone a détruit Porto Rico.

    Donald Trump est un délice pour les scénaristes et Baldwin, lui, semble presque en mission. Il ne cache pas son dégoût pour le personnage et il serait même « à l’agonie » de devoir continuer à l’incarner. « L’agonie, c’est pour ceux qui sont forcés de te regarder », a répliqué le 2 mars le vrai Trump, tout en soulignant le relief inédit que le rôle a donné à la carrière de l’acteur.

    « I’m saving the economy, destroying ISIS, and right now, I’m getting my daily intelligence briefing…- Ho, from who ? - From you guys... », assène Alec Baldwin dans un de ses sketchs. Ce qui donne :

    « Qui vous donne le briefing sécurité quotidien ? », question prétendument posée par les animateurs de la matinale de Fox News. « C’est vous, les amis ! », répond le président encore dans son lit, illustrant le temps que Trump passerait devant la télévision, et ses sources d’information discutables.

    Les passages de Baldwin ne lui échappent en tout cas pas et l’acteur a confirmé hier que malgré sa souffrance, il s’accrochait… grâce à l’espoir de jouer un jour la scène de la démission ou de la destitution du président des Etats-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.