GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
Aujourd'hui
Mardi 26 Juin
Mercredi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Guerre commerciale: l'entourage de Trump essaie d'arrondir les angles

    media Le secrétaire d'Etat américain au Commerce, Wilbur Ross, a déclaré ce mercredi 7 mars pour affirmer que les Etats-Unis ne cherchaient pas une guerre commerciale. REUTERS/Leah Millis

    La Maison Blanche a confirmé son intention d'annoncer à la fin de la semaine le détail des taxes aux importations qu’elle entend imposer. Donald Trump a averti le 1er mars dernier qu’il souhaitait taxer à 25% les importations d’acier et de 10% celles d’aluminium. Cette annonce a entrainé la démission de son principal conseiller économique, Gary Cohn, et suscite quelques réticences au sein du parti républicain, mais Trump persiste dans ses intentions même si, à Washington, son entourage cherche à apaiser les esprits.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

    C’est le secrétaire américain au Commerce qui est monté au front pour tenter de calmer le jeu. Wilbur Ross est intervenu à la télévision pour affirmer que les  Etats-Unis ne cherchaient pas une guerre commerciale. Il faut dire que plusieurs pays, dont l’Union européenne, préparent déjà des mesures de rétorsion.

    Wilbur Ross a expliqué que certains pays pourraient être exemptés de ces nouvelles taxes en citant notamment le Canada et le Mexique s’ils font des concessions dans le cadre de la renégociation de l’ALENA, le traité de libre-échange américain. « Nous voulons avoir de bonnes relations avec nos alliés », a précisé Wilbur Ross.

    Pour Trump, un pays sans acier n'est pas un pays

    Le secrétaire au Trésor est aussi intervenu ce mercredi pour adoucir la perspective d’une guerre commerciale. « Des dérogations sont à l’étude » a-t-il déclaré. Il s’agit d’apaiser la colère des partenaires commerciaux et aussi de rassurer certains républicains, comme Paul Ryan, le chef de la majorité à la chambre qui a exprimé son inquiétude suite à l’annonce de Donald Trump.

    Mais la décision d’imposer ces taxes semble inexorable. Donald Trump estime qu’elle permettra de relancer la production d’acier aux Etats-Unis. Le président a déclaré mardi qu’un pays sans acier n’était pas un pays.

    Il risque d’être conforté dans sa décision par l’annonce de l'entreprise United Steel Corp, qui a annoncé la réouverture d’une de ses usines dans l’Illinois et le rappel de 500 employés en prévision d’une hausse de la production d’acier américain grâce à l’instauration de ces nouvelles taxes. 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.