GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    A la Une: Journée internationale des droits des femmes

    media Des femmes manifestent devant le bâtiment du Congrès à Buenos Aires, en faveur d'une proposition de loi qui permettrait l'avortement devant le bâtiment du Congrès à Buenos Aires, le 19 février 2018. ©Raul FERRARI/AFP

    Les femmes sont à la Une des journaux en Argentine où une grande marche est prévue dans la capitale. Une marche « contre la violence machiste et en faveur de la légalisation de l’avortement », selon Clarin qui ouvre d’ailleurs ses pages à un débat controversé sur l’avortement. A lire également dans Clarin un chiffre alarmant : en quatre ans, les cas de violences à l’encontre des femmes ont quadruplé.

    Manifestations des femmes au Brésil

    Au Brésil également, les femmes battront le pavé ce jeudi. Des manifestations sont prévues dans les principales villes du pays, selon le site d’information Brasil de Fato. Ce sera aussi l’occasion de dénoncer « la régression démocratique ». A Sao Paulo, un rassemblement sera organisé pour critiquer l’action du président sous le slogan : « Temer sort du gouvernement ! ». Le journal Carta Capital de son côté se penche sur la situation des afro-brésiliennes. A peine 10% d’entre elles possèdent un diplôme d’enseignement supérieur, constate le site d’information.

    Autre chiffre révélateur : au Brésil, les femmes travaillent trois heures de plus par semaine que les hommes. Selon Carta Capital, la bonne nouvelle c’est que les études universitaires se féminisent de plus en plus. Et les femmes commencent à occuper des fonctions importantes. C’est le cas de Carla Borges, 34 ans, capitaine des forces armées. Elle est la première femme à piloter l’avion présidentiel. Son portrait est à lire dans le journal O Globo.

    Des femmes à des postes de responsabilité souffrent très souvent encore d’une mauvaise image, rapporte de son côté le journal argentin Clarin qui cite une étude américaine. Des chercheurs ont présenté à des étudiants le portrait d’une femme d’affaires qui a beaucoup de succès. Ils l’ont appelé Heidi. À d’autres étudiants, ils ont dressé le même portrait mais en changeant le sexe et en l’appelant Howard. Résultat : alors que Howard est très apprécié pour son engagement professionnel, Heidi est considérée comme égoïste et comme une femme que l’on aimerait bien embaucher.

    La journée internationale des droits des femmes sous l’influence du mouvement #metoo.

    C’est le thème d’un article du journal canadien Le Devoir qui a interviewé Léa Clermont-Dion, l’une des instigatrices de la déclaration #EtMaintenant en soutien aux victimes de violences sexuelles. Cette jeune militante féministe veut croire à un changement historique et parle même d’une « révolution ». Plus prudent, le sociologue Marcos Ancelovici qui s’exprime également dans le Devoir. « À moyen et long terme, on pourra peut-être parler de révolution, mais en sciences sociales, [celle-ci] suppose une transformation en profondeur des structures sociales, des institutions ». Selon cet expert, on n’en est pas encore là.

    La Californie « en guerre » contre l’administration Trump

    C’est en tout cas l’avis du Los Angeles Times qui emploie effectivement le mot « guerre » pour décrire les relations tendues entre cet Etat et le gouvernement fédéral. En cause : l’immigration illégale que le président souhaite endiguer par des mesures drastiques. Mais il se heurte à la tradition libérale de la Californie qui a voté des lois pour protéger les clandestins.

    Du coup, le gouvernement a décidé de contre-attaquer et de porter plainte contre ces lois qu’il juge anticonstitutionnelles. Concrètement, les collectivités locales refusent de coopérer avec la police de l'immigration pour l'aider à arrêter les sans-papiers. Les employeurs sont tenus de ne pas laisser entrer dans leurs propriétés des agents fédéraux. Selon le San Francisco Chronicle qui a interrogé plusieurs juristes, la plainte du ministère de la justice a très peu de chance d’aboutir et de changer la donne. Dans le domaine de l’immigration, le gouvernement fédéral ne peut pas exiger des autorités locales de coopérer.

    Trump prendra des mesures pour taxer l’acier et l’aluminium

    Aux Etats-Unis, la résistance s’organise aussi contre le projet du président de taxer l’acier et l’aluminium. C’est à la Une du Wall Street Journal qui publie une lettre envoyée par plus de 100 députés républicains de la Chambre des représentants à Donald Trump lui demandant de revenir sur sa décision. Mais d’après le New York Times, il n’en est pas question. Le président annoncera ce jeudi lors d’une cérémonie à la Maison Blanche ces nouvelles mesures qui devraient épargner pour l’instant le Canada et le Mexique. Des mesures qui selon le Washington Post, prendront effet dans un mois au plus tard.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.