GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 13 Août
Mardi 14 Août
Mercredi 15 Août
Jeudi 16 Août
Aujourd'hui
Samedi 18 Août
Dimanche 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Violence et insécurité au Mexique: comment les citoyens s'organisent

    media Mexico, le 8 mars 2017, journée mondiale des droits des femmes: sur cette banderole sont dénoncés les féminicides, les inégalités et la violence. EUTERS/Edgard Garrido

    Au Mexique, les habitants, qui sont chaque jour davantage confrontés à la violence, vivent dans une insécurité permanente. Les Mexicains ont développé des applications pour prévenir ou combattre cette insécurité.

    de notre correspondant à Mexico,

    Et ces applications sont même toujours plus nombreuses. Elles doivent permettre aux utilisateurs de smartphones de se mettre rapidement en contact avec leurs proches ou avec les autorités, en cas de danger. Un exemple très récent, en relation avec les féminicides: une ONG vient de présenter une application gratuite qui doit permettre aux femmes de pouvoir réagir instantanément, via leur téléphone portable, en cas d’agression. 

    L'application Cguras peut être téléchargée sur smartphone. Elle a été présentée le 8 mars Journée mondiale des droits des femmes. http://7dias.com.mx

    Il existe déjà des applications pour prévenir la violence contre les femmes. Notamment celle de la mairie de Mexico, qui dispose d’un bouton de panique relié directement à la police. Mais cette nouvelle application, nommée Cguras (pour seguras), a l’avantage d’être beaucoup plus réactive, dans la mesure où il n’y a pas besoin d’allumer l’écran de son smartphone. Et c’est là  tout l’intérêt.

    Il suffit tout simplement d’agiter fortement le téléphone pour qu’il envoie un message d’alarme à cinq contacts préalablement sélectionnés. Grâce à une géolocalisation, ceux-ci connaîtront en temps réel le lieu exact où se trouve la propriétaire du téléphone. Et à partir de là, ils pourront lui venir en aide ou aviser la police.

    à (re)lire: Des taxis au féminin pour lutter contre l'insécurité

    Aussi des applications pour lutter contre les délits comme les vols ou même les kidnappings

    L’insécurité est telle qu’elle a stimulé le développement d’applications de localisation de personnes, très utiles en cas d’enlèvement, ou même de tremblement de terre. Elles sont pourvues d’un bouton de panique pour activer les alarmes et de cartes de la délinquance et des zones à risque.

    De son côté, la Commission nationale de sécurité a lancé une application contre le vol de voitures. Un délit très fréquent au Mexique, où dix véhicules sont volés toutes les heures. Avec ChecAuto, il est désormais possible aux particuliers de photographier une plaque ou d’introduire le numéro d’immatriculation pour savoir si c’est une voiture volée. Et si c’est le cas, d’avertir les autorités.

    Recours aussi aux réseaux sociaux ou aux messageries

    Effectivement, c’est une solution qu’ont adoptée les habitants de certains quartiers qui en ont assez d’être victimes de vol, d’attaques à main armée, ou même d’enlèvement. Ils recourent en général à WhatsApp, qui leur permet de former un groupe, dont les membres s’avertissent en cas de danger.

    Si, par exemple, il s’avère que quelqu’un est entré dans une maison par effraction, des dizaines d’habitants peuvent être sur place en quelques minutes pour tenter d’intercepter les délinquants, en attendant l’arrivée - éventuelle - de la police. C’est efficace et en plus, les messageries instantanées se sont converties en instruments d’organisation sociale qui sont très utiles !

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.