GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Septembre
Jeudi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    La Cour suprême britannique juge que la suspension du Parlement décidée par le Premier ministre Boris Johnson est «illégale»
    Dernières infos
    Amériques

    L’UE temporairement exemptée des taxes américaines sur l’acier et l’aluminium

    media A l'instar d'Angela Merkel, les dirigeants européens se disent prudents après l'annonce de la suspension de l'UE des droits de douane américains sur l'acier et l'aluminium REUTERS/Francois Lenoir

    Donald Trump a décidé d’exempter, jusqu’au 1er mai, plusieurs partenaires commerciaux des Etats-Unis des taxes sur l’acier et l’aluminium qui entrent en vigueur ce vendredi. L’Union européenne, mais aussi l'Argentine, l'Australie, le Brésil, le Canada, le Mexique et la Corée du Sud sont concernés.

    « J'ai déterminé que les moyens nécessaires et appropriés de traiter la menace pour notre sécurité nationale posée par les importations de produits en acier en provenance de ces pays est de poursuivre ces discussions et d'exempter de droits de douane les importations en provenance de ces pays pour le moment », explique le président américain dans un communiqué publié par la Maison Blanche, jeudi 22 mars.

    Sont concernés les pays de l’Union européenne, l'Argentine, l'Australie, le Brésil, le Canada, le Mexique et la Corée du Sud, tous exempts jusqu’au 1er mai des taxes américaines sur l’acier et l’aluminium, appliquées dès ce vendredi. « Chacun de ces pays a une importante relation dans le domaine de la sécurité avec les Etats-Unis », affirme également Donald Trump.

    « L'idée du président est qu'en fonction d'un certain nombre de critères, certains pays échappent » à ces taxations, avait déclaré quelques heures plus tôt Robert Lighthizer, le représentant américain pour le Commerce, devant la commission des Finances du Sénat.

    Les Européens sur la réserve

    Ces déclarations ont été accueillies avec prudence par les dirigeants européens, actuellement réunis en sommet à Bruxelles. « Nous devons maintenant attendre quelles sont les décisions définitives de l'administration américaine », s’est ainsi méfiée Angela Merkel, tôt ce vendredi. Se félicitant de la décision « judicieuse » de l’Union européenne d’avoir « recherché la discussion » avec les Etats-Unis, la chancelière allemande s’est toutefois montrée ferme. En cas de « taxes douanières contre l'UE, nous allons réagir par des contre-mesures », a-t-elle promis.

    Bruxelles a préparé une liste de produits américains emblématiques, comme le beurre de cacahuète ou des motos, qui pourraient à leur tour être visés par des taxes européennes si celles envisagées par les Etats-Unis entraient en application.

    Donald Trump avait signé, début mars, l'imposition de droits de douane de 25 % pour l'acier et de 10 % pour l'aluminium, provoquant l'indignation de ses plus proches alliés qui avaient aussitôt réclamé une exemption. Si les attentes européennes se confirment, y compris après le 1er mai, le risque d'un conflit commercial se déplacerait encore un peu plus vers la Chine, contre qui Donald Trump a lancé jeudi une offensive commerciale.

    (Avec agences)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.