GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    A la Une : la tournée électorale de Lula au Brésil

    media L'ancien président brésilien Lula, lors d'un meeting organisé le 23 mars 2018 à Sao Leopoldo. REUTERS/Diego Vara

    L'ancien président brésilien n'est pas accueilli partout à bras ouverts. Dans le sud du pays, Lula a été confronté ce week-end à la colère de manifestants de droite, rapporte la Folha de São Paulo. Des pierres et des œufs se sont abattus sur le minibus du candidat du PT à la présidentielle. Lors d’un de ses discours en public également, des manifestants ont lancé des œufs en direction de Lula. Selon les informations du journal en ligne Diario do Centro do Mundo, ces attaques ont été organisées par des grands propriétaires terriens et des militants d’extrême-droite proches du candidat Jair Bolsonaro.

    Choqué par cet accueil hostile, le site d’information Brasil 247 suggère même à Lula d’arrêter sa tournée électorale dans le sud du pays. « L’équipe de Lula devait s’attendre à ce genre de réactions », estime de son côté l’hebdomadaire Carta Capitale. Contrairement au nord-est du pays, une région traditionnellement acquise au Parti des travailleurs, le sud est plus « divisé ». Les habitants de l'Etat de Santa Catarina par exemple soutiennent majoritairement le président conservateur Michel Temer, note Carta Capital qui conclut : « la tournée de Lula est un évènement qui suscite à la fois l’enthousiasme et la haine ».

    Lula caracole toujours en tête des sondages même si il a été condamné en deuxième instance à 12 ans de prison ferme. Notez que ce lundi, le tribunal de Porto Alegre se prononcera sur le recours déposé par les avocats de l’ancien président.

    Le scandale Odebrecht se rapproche du président vénézuélien

    Selon les informations du quotidien brésilien Estadão, le géant du BTP brésilien a financé la campagne de Nicolas Maduro en 2013 à hauteur de 35 millions de dollars. Et le moins que l'on puisse dire c'est que cet investissement a été rentable pour Odebrecht. Car quelques jours après son élection, le nouveau président vénézuélien a attribué pour près de 4 milliards de dollars de contrats publics à l'entreprise brésilienne. Les travaux menés par Odebrecht au Venezuela concernaient entre autres l'agrandissement du réseau de métro à Caracas ou encore un téléphérique, rapporte le journal.

    Ces versements entre Caracas et Odebrecht ont été découverts dans le cadre de l'enquête brésilienne sur le tentaculaire scandale de corruption qui entoure l'entreprise. « Les documents prouvant ces transactions se trouvent entre les mains de procureurs au Brésil, mais aussi au Venezuela », écrit Estadão. Le procureur général vénézuélien, Tarek William Saab, a d'ores et déjà écarté toute poursuite, rapporte le quotidien vénézuélien El Nacional.

    Le scandale Odebrecht menace les classes politiques dans l’ensemble de l’Amérique latine. Pas plus tard que la semaine dernière, il a causé la démission du président péruvien Pedro Pablo Kuczynski.

    Pérou : guerre fratricide chez les Fujimori

    C’est encore autour du scandale Odebrecht que les enfants d'Alberto Fujimori se livrent une véritable guerre fratricide. Kenji, le fils cadet de l'ancien dictateur péruvien, a annoncé hier qu'il était prêt à témoigner, rapporte El Comercio. Une députée proche de Kenji Fujimori explique dans les colonnes de La Republica qu'il comparaîtra devant le ministère public justement dans le cadre de l'enquête pour possible financement illégal par Odebrecht de la campagne présidentielle de sa sœur, Keiko Fujimori, en 2011.

    Pour rappel : au début du mois, le procureur général péruvien a déclaré qu'Odebrecht avait contribué à hauteur d'un million de dollars à la campagne de la fille de l'ex-dictateur. Keiko, elle, continue à nier l'existence d'un tel financement.

    Mexique : marche de 1 500 migrants de l’Amérique centrale

    Au Mexique, 1 500 migrants de l'Amérique centrale ont commencé hier une marche symbolique qui les amènera du sud du pays à la frontière nord avec les Etats-Unis. « Ils viennent du Guatemala, du Honduras et du Salvador, parmi eux 400 femmes et enfants.Tous ont fui leurs pays d'origine en raison de la pauvreté et des violences perpétrées par le crime organisé », écrit Debate.

    « L'objectif de cette marche, longue de 3 900 kilomètres, est double », explique le journal : « alerter la société mexicaine des mauvais traitements qu'infligent les autorités de Mexico aux clandestins d'Amérique centrale et demander l'asile aux Etats-Unis. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.