GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le médecin de Donald Trump écarte toute «spéculation» sur une douleur à la poitrine
    • Hong Kong: les manifestants cernés dans le campus doivent se rendre (cheffe de l'exécutif)
    Amériques

    A la Une: Enrique Peña Nieto réprimande Donald Trump

    media Le président mexicain, Enrique Peña Nieto s'adresse à son homologue américain, depuis le palais présidentiel à Mexico, le 5 avril 2018. Présidence mexicaine/Reuters

    « Dans un discours à la nation, sur le ton d’une véritable réprimande, le chef d'Etat mexicain a envoyé un message fort au président Trump après la décision de celui-ci d'envoyer la garde nationale à la frontière américano-mexicaine pour endiguer l'immigration clandestine », rapporte le Washington Post. « Rien, ni personne n'est au-dessus de la dignité du Mexique », titre de son côté le quotidien mexicain El Economistaen citant ainsi le chef de l'Etat.

    « Président Trump si vous voulez passer des accords avec le Mexique, nous sommes prêts, comme nous l’avons démontré jusqu’ici, toujours disposés à dialoguer sérieusement et dans un esprit constructif. Si vos récentes déclarations sont le fruit d'une frustration liée aux affaires de politique interne, de vos lois ou de votre congrès, adressez-vous à eux, et non aux Mexicains. Nous n’allons pas permettre qu’une rhétorique négative définisse nos actions », a déclaré Enrique Peña Nieto depuis le palais présidentiel.

    En pleine campagne présidentielle, La Prensase fait l'écho du candidat conservateur. « Pour Ricardo Anaya, le discours de Peña Nieto reste insuffisant ». L'éditorialiste de La Razon estime au contraire que le discours de Peña Nieto était non seulement très bien construit, mais surtout de nature à ce que l'ensemble des Mexicains, toutes sensibilités politiques confondues, s'y reconnaissent. « Dans la conjoncture actuelle », écrit le journal, « nous devons nous rassembler sans pour autant nier nos différences ».

    Equateur : entre réponse forte et négociation pour obtenir la libération des journalistes enlevés

    En Equateur, les forces de l'ordre ont interpellé jeudi cinq hommes, soupçonnés d'être derrière les derniers attentats dans le nord du pays. Et ces suspects feraient probablement aussi partie du groupe responsable de l'enlèvement, il y a onze jours, de deux journalistes du quotidien El Comercio et de leur chauffeur à la frontière colombiano-équatorienne, rapporte El Universo aujourd'hui en citant le ministère équatorien de l'Intérieur. Le quotidien précise que le groupe en question est constitué de dissidents de l'ancienne guérilla colombienne des FARC qui n'ont pas adhéré au processus de paix et qui n'ont donc pas rendu les armes. Le journal Expreso voit en ces nouvelles arrestations le signe que « l'offensive militaire et policière dans la zone frontalière porte ses premiers fruits ».

    Mais une partie de la Société civile équatorienne n'est pas certaine que la manière forte employée par le gouvernement soit la meilleure réponse à l'enlèvement des trois employés d'El Comercio. « L'Eglise catholique équatorienne demande au gouvernement de considérer la possibilité d'un échange de prisonniers, comme le réclament les ravisseurs. Ils proposent la libération de trois prisonniers des FARC, détenus en Equateur, contre celle des trois employés d'El Comercio », rapporte ce journal.

    Face aux critiques qui commencent à émerger à l'égard de son gouvernement, le président équatorien, Lenin Moreno, a tenté de rassurer la population, en reprenant le hashtag #Il nous en manque trois, utilisé pour partager des informations sur l'enlèvement des trois journalistes sur les réseaux sociaux. « Nous allons tout faire pour que Javier, Paul et Efrain reviennent en vie », a déclaré Lenin Moreno. « C'est la priorité nationale. Il nous en manque trois et nous souhaitons leur retour immédiat ».

    Haïti : avancées dans l’enquête sur disparition d’un photo-journaliste

    En Haïti, la police nationale fait état d'avancées dans l'enquête concernant le photo-journaliste Vladjimir Legagneur, disparu le 14 mars alors qu'il effectuait un reportage à Grand Ravine, un quartier sensible de Port-au-Prince. Selon les informations du Nouvelliste, la police judiciaire a arrêté vendredi dernier deux suspects dans le centre-ville de la capitale haïtienne. « Ces suspects étaient en possession du téléphone du photo-journaliste. Les éléments de l'enquête permettent de croire », poursuit le journal, que Vladjimir Legagneur « a été tué le 14 mars et que son téléphone a été utilisé quarante-huit heures après par les suspects interpellés. Les enquêteurs cherchent à déterminer le niveau de responsabilités des deux hommes arrêtés. Le chapeau retrouvé sur un terrain vague faisant office de charnier à Grand-Ravine est bien celui que portait le journaliste selon les confirmations de sa femme, a fait savoir la police. Le test ADN sur les ossements récupérés n'a en revanche pas encore été effectué », conclut Le Nouvelliste.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.