GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Etats-Unis: perquisition du FBI au bureau de l'avocat personnel de Trump

    media Michael Cohen, avocat personnel de Donald Trump depuis douze ans, a toujours fait preuve d’une loyauté sans faille à l’égard de son patron. MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

    Le FBI a perquisitionné ce lundi 9 avril les bureaux de Michael Cohen, l’avocat personnel de Donald Trump. Une information révélée par le New York Times, selon qui les agents fédéraux ont saisi de nombreux documents, notamment ceux relatifs à la somme versée par l’avocat à l’ancienne actrice de porno Stormy Daniels. C’est à la suite d’informations transmises par le procureur spécial Robert Mueller, chargé de l’enquête sur les ingérences russes dans la campagne électorale, que le FBI est passé à l’action.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

    La perquisition n’est pas directement liée à l’enquête du procureur spécial, mais Robert Mueller a estimé que certaines des informations qu’il avait obtenues pouvaient intéresser le procureur fédéral de New York. Une initiative qu’il n’a pas pu prendre sans en référer à son supérieur, le numéro deux du département de la Justice.

    Selon le New York Times, les agents fédéraux ont saisi de nombreux documents, dont certains relatifs au versement de 130 000 dollars à Stormy Daniels en échange de son silence sur sa liaison avec Donald Trump. Michael Cohen, avocat personnel de Donald Trump depuis douze ans, a toujours fait preuve d’une loyauté sans faille à l’égard de son patron, et assure avoir payé la somme de sa poche, mais on ignore si cet argent lui a été remboursé : l’avocat a seulement précisé que l’opération financière avait été réalisée dans un cadre légal.

    Les agents du FBI auraient aussi saisi l’ordinateur de l’avocat, son téléphone, et des comptes rendus de conversations entre Michael Cohen et Donald Trump. Les communications entre un avocat et son client sont censées rester confidentielles sauf dans le cas où une activité illégale est suspectée.

    L’avocat de Michael Cohen a qualifié la perquisition d’inutile et d’inappropriée. Selon CNN, Donald Trump a été prévenu de l’opération avant qu’elle ne soit rendue publique. Si la Maison Blanche n’a pour l’instant fait aucun commentaire, sur son compte twitter, le président a réagi ce mardi dénonçant une « chasse aux sorcières ».

    L'ami de toujours

    Michael Cohen a assumé des fonctions plus larges que celles de simple avocat personnel du président, rappelle notre correspondante à Washington, Anne Corpet.

    Pendant plus de dix ans, Michael Cohen a occupé un bureau dans la Tour Trump à New York. Il y dispensait ses conseils juridiques à son patron, mais jouait aussi les négociateurs dans les affaires internationales, et s'occupait de régler divers problèmes. Il a par exemple envoyé des lettres de menaces à de féroces critiques de Donald Trump et assure avoir versé de sa poche la somme de 130 000 dollars à une ancienne maitresse du président pour acheter son silence. Des tâches qui vont bien au-delà du travail traditionnel d'un avocat comme il l'expliquait lui-même en 2011 : « On dit que je suis le pitbull de Monsieur Trump, son homme de main, je veux dire il y a beaucoup de manières de me décrire. Si monsieur Trump a un problème qui le tracasse, alors je suis bien sûr également concerné. Et j'utilise mes compétences juridiques pour protéger Monsieur Trump au mieux de mes capacités. »

    Depuis que Donald Trump est à la Maison Blanche, Michael Cohen n'est plus avocat de la société Trump mais avocat personnel du président. Il a gardé un rôle de confident. Ses ordinateurs et les dossiers saisis par le FBI  recèlent sans doute bien des secrets sur la vie privée et les affaires de Donald Trump, notamment le relevé d'imposition que le président américain s'est toujours refusé à communiquer.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.