GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: Trump confirme la rencontre entre Kim Jong-un et le patron de la CIA

    media Le directeur de la CIA, Mike Pompeo (à gauche), le président de la Corée du Nord, Kim Jong-un, et le président américain, Donald Trump. Reuters

    C'est confirmé. Le patron de la CIA s'est bien rendu en Corée du Nord la semaine dernière. Une visite discrète de Mike Pompeo à Pyongyang pendant le week-end de Pâques pour un entretien à huis clos avec le n°1 du régime nord-coréen, Kim Jong-un.

    Les contacts se multiplient entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. Personne n'y aurait cru il y a encore deux mois, mais Mike Pompeo, l'espion le plus puissant des Etats-Unis, peut désormais se déplacer en Corée du Nord. Il peut y rencontrer Kim Jong-un et nouer des liens au plus haut niveau sans aucun problème. C'est Donald Trump lui-même qui le dit. Cet entretien secret s'est très bien passé. « Ils nous respectent, nous les respectons ».

    Une rencontre en Chine ?

    La Maison Blanche est d'ailleurs en train de boucler les contours du tête-à-tête historique entre le président américain et le dirigeant nord-coréen. On en sait un peu plus sur ce rendez-vous : d'abord, le calendrier ; si tout va bien, il aura lieu au début du mois de juin.

    A quel endroit ? Ce n'est pas tranché, mais selon Donald Trump, il y a 5 sites à l'étude. Il n'a pas dit lesquels, même s'il y a de fortes chances que cette rencontre se tienne en Asie, à proximité du territoire nord-coréen. En Chine ou dans la zone démilitarisée qui sépare la Corée du Nord de la Corée du Sud.

    Derrière ce rapprochement entre Pyongyang et Washington, il y a l'espoir que Kim Jong-un abandonne son programme nucléaire, mais surtout l'espoir d'une paix durable entre le Nord et le Sud. Techniquement, les deux voisins sont toujours en guerre depuis 1953, cela ça pourrait changer très vite, dès le 27 avril au terme du sommet intercoréen.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.