GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Chine/Etats-Unis: le FMI se pose en médiateur pour éviter la guerre commerciale

    media La directrice générale du Fonds monétaire international Christine Lagarde s'est exprimée au sujet des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine à Washington, le 19 avril 2018. REUTERS/Yuri Gripas

    Le FMI se pose en médiateur pour éviter la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. Sa directrice générale, Christine Lagarde, qui s'exprimait, lors de la réunion des ministres des Finances et des gouverneurs de banques centrales du G20, appelle à ne pas compromettre le commerce et les investissements, deux moteurs cruciaux de la croissance en voie de redressement.

    Alors que les tensions commerciales se sont exacerbées entre les Etats-Unis et la Chine, Christine Lagarde réclame avant tout le dialogue entre les protagonistes de la crise. « Les pays devraient travailler ensemble pour résoudre leurs différends sans avoir recours à des mesures exceptionnelles », a estimé la directrice générale du Fonds monétaire international.

    Elle fait ainsi référence aux mesures unilatérales que brandissent Pékin et Washington depuis plusieurs semaines et les appelle à plus de retenue, tout en se positionnant en intermédiaire.

    Christine Lagarde prône « l'esprit de coopération »

    « Dans tous ces efforts, nous au sein du FMI, nous offrons déjà notre expertise aux 199 pays membres à travers l'analyse, le conseil, mais aussi en proposant une plateforme pour le dialogue et pour une meilleure coopération, parce que nous savons que quand les pays travaillent ensemble dans l'esprit de coopération, les problèmes sont mieux résolus et ils le sont de manière multilatérale », rappelle Christine Lagarde.

    Car une guerre commerciale ne serait pas seulement dommageable pour les deux premières économies, mais elle affecterait tous les pays, martèle la patronne du FMI.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.