GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Macron aux Etats-Unis: un peu de jardinage, avant d'aborder les dossiers chauds

    media A l'aide de deux pelles dorées, les présidents américain et français ont recouvert un chêne offert par la France, dans les jardins de la Maison Blanche, le 23 avril 2018. JIM WATSON / AFP

    Le président français a été reçu en grande pompe lundi 23 avril à Washington par Donald Trump au premier jour d'une visite d'Etat que la France et les Etats-Unis veulent riche en symboles et en démonstrations d'amitié en dépit des divergences persistantes sur l'Iran, le commerce et le climat. Dossiers qui ne seront abordés que ce mardi.

    « Cette visite est très importante dans le contexte qui est le nôtre aujourd'hui, avec beaucoup d'incertitudes, beaucoup de troubles et parfois beaucoup de menaces », a souligné Emmanuel Macron à son arrivée à Washington, en début d'après-midi sur la base aérienne d'Andrews. « Nous avons les Etats-Unis comme la France une responsabilité toute particulière (...) nous sommes les garants du multilatéralisme contemporain et je crois que nous avons à travers ces échanges beaucoup de décisions à prendre et à préparer. »

    Le déplacement présidentiel a commencé par un bain de foule au mémorial de Lincoln avant de se poursuivre à la Maison Blanche, en fin d'après-midi. Par une courte visite du Bureau ovale d'abord...

    ... Puis dans les jardins du lieu de pouvoir américain. Deux pelles dorées et un peu de terre remuée : Emmanuel Macron et Donald Trump ont endossé pour quelques secondes les habits de jardiniers pour planter un chêne offert par la France.

    En tenue de soirée et accompagnés de leurs épouses, les deux présidents ont posé tout sourire devant les objectifs avant de « planter » ce chêne, d'1,30 mètre environ et issu du bois Belleau (Aisne) - lieu emblématique d'une bataille de 1918 des forces américaines contre les troupes allemandes.

    Au-delà du symbole sur la « solidité de l'amitié franco-américaine », le chêne offert ce lundi est également un message adressé au président américain, selon l'entourage d'Emmanuel Macron, près d'un an après la décision de Donald Trump de quitter l'accord de Paris sur le climat.

    → RELIRE: Macron-Trump: une relation «spéciale»

    Un prélude enchanté...

    « La France est un pays vraiment spécial (...) c'est un grand honneur », a déclaré le président américain après avoir recouvert la jeune pousse. Des mots étaient recouverts par le bruit de l'hélicoptère présidentiel Marine One à bord duquel ils ont pris place pour rejoindre la résidence de Mount Vernon pour un dîner privé, après un survol de Washington.

    Le circuit présidentiel s'est donc poursuivi dans la douceur de la résidence du premier président des Etats-Unis George Washington. Ce dîner privé en couple est un retour à celui offert par la présidence française à la tour Eiffel, en juillet 2017, deux mois après l'élection d'Emmanuel Macron.

    « C’était vraiment fantastique, nous avons eu un très bon dîner », a simplement signalé le président américain en sortant de la demeure historique de Mount Vernon, à l'issue du repas. Les deux couples présidentiels se sont retrouvés avec l'intention manifeste d'afficher leur bonne entente.

    ...avant les discussions politiques

    Ce mardi, l’accueil sera beaucoup plus protocolaire. Donald Trump et Emmanuel Macron se retrouveront une demi-heure en tête à tête dans le Bureau ovale, rapporte notre correspondante à Washington, Anne Corpet.

    La question du maintien des Etats-Unis au sein de l’accord sur le nucléaire iranien sera abordée en priorité, mais il sera difficile de convaincre Donald Trump de ne pas prendre de nouvelles sanctions. « Le président pense que cela est un mauvais accord, il n’a certainement pas changé d’idée », a tranché la porte-parole de la Maison Blanche ce lundi après-midi.

    Les deux hommes donneront ensuite une conférence de presse conjointe. Le soir aura lieu le premier dîner d’Etat de la présidence Trump. Le couvert est déjà mis : un superbe service en porcelaine dorée, et des tables parfumées de bouquets de pois de senteur. 130 couverts sont prévus, soit près de trois fois moins que les dîners des précédentes administrations.

    → RELIRE: Macron aux Etats-Unis: Mount Vernon, symbole de l'alliance franco-américaine

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.