GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 25 Octobre
Samedi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    [Reportage] Venezuela: Henri Falcon en campagne dans le bidonville de Petare

    media Henri Falcon, le 30 avril 2018 à Caracas. Luis ROBAYO / AFP

    Au Venezuela, la campagne présidentielle a débuté il y a une dizaine de jours et pour le moment, elle est loin de déchaîner les foules. Candidat à sa réélection, Nicolas Maduro promet notamment « la prospérité économique » s'il est élu pour la période 2019-2025. Face à lui, Henri Falcon fait figure de principal adversaire de l'actuel chef de l'Etat. Dissident du chavisme, Falcon a depuis été notamment le directeur de campagne de l'opposant Henrique Capriles contre Nicolas Maduro lors de la présidentielle de 2013. Il propose notamment de dollariser l'économie afin de lutter contre l'hyperinflation qui ronge le pouvoir d'achat des Vénézuéliens.

    Reportage de notre correspondant à Petare, l'un des plus grands bidonvilles d'Amérique latine,  Julien Gonzalez

    Même si Henri Falcon devance Nicolas Maduro dans plusieurs sondages, il n'y avait pas foule mardi 1er mai, journée internationale des travailleurs, pour le suivre dans le quartier pauvre de José Felix Ribas. Mais le candidat l'assure : les déplacements spontanés comme celui-ci permettent d'« être au plus près de la population ».

    « Le gouvernement de Maduro ne fait qu'offrir la misère aux gens, dit-il. Etre dans ce quartier populaire, c'est une manière de réaffirmer notre engagement à défendre tous les secteurs de la société, et plus particulièrement les plus pauvres. Je veux répondre à l'espoir. L'espoir de tout un peuple qui veut un destin meilleur. »

    Un discours qui convainc à 100% Pedro Caraballo. Cet électeur d'opposition y croit et pour lui, la clé de la victoire à l'élection présidentielle sera dans la participation : « J'ai la foi : il peut être le prochain président. Mais les gens sont résignés. Il y a beaucoup de Vénézuéliens qui disent qu'ils n'iront pas voter. En tant que vénézuélien, je lance un message à tout le peuple : il faut que nous sortions tous voter pour qu'il y ait un changement au Venezuela ! »

    Des électeurs d'opposition pour le soutenir... mais aussi des chavistes déçus comme Gustavo qui votera pour lui le 20 mai prochain : « J'ai été un chaviste de cœur. Mais je ne sais pas ce qu'il s'est passé : Nicolas Maduro n'a pas répondu aux attentes qu'avaient laissées le commandant Chavez. Parmi les quatre candidats d'opposition en lice, celui qui sait le plus faire bouger les choses en politique comme en économie, c'est Falcon. C'est celui qui peut le plus nous aider à sortir de cette situation. »

    Henri Falcon a promis de multiplier les déplacements dans tout le pays d'ici la fin de la campagne prévue le 17 mai prochain.

    Reportage de Julien Gonzalez, à l'est de Caracas, à Petare, l'un des plus grands bidonvilles d'Amérique Latine 02/05/2018 - par RFI Écouter

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.