GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Etats-Unis: Donald Trump apporte son soutien au lobby pro-armes

    media Dans son discours Dans son discours devant la convention annuelle de la puissante National Rifle Association (NRA), Donald Trump a défendu le droit de porter une arme à feu. Dallas, le 4 mai 2018. REUTERS/Carlos Barria

    Oubliées les promesses de réforme de la réglementation sur les armes à feu. A Dallas, le président américain s’est livré, vendredi 4 mai, à un véritable discours de campagne dans la perspective des élections de mi-mandat devant le congrès de la NRA, le principal lobby des armes aux Etats-Unis. Donald Trump a promis de défendre le second amendement et a qualifié les partisans du port d’arme de « véritables patriotes ».

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

    Un Donald Trump en véritable tribun s’est produit ce vendredi devant un public conquis. « Donc, parlons des armes à feu, on en parle ? »

    Et le président américain se lance : « Paris en France a les lois les plus restrictives du monde en matière d’armes. Personne n’est armé à Paris, personne. Et nous nous souvenons tous des quelque 130 personnes brutalement assassinées par un petit groupe de terroristes qui avaient des armes. Ils ont pris leur temps et les ont abattus un par un " boum, viens par ici ; boum, viens par ici; boum " »

    Si quelqu’un avait été armé, les terroristes se seraient enfuis ou auraient été abattus, assure le président après cette interprétation très imagée et toute personnelle du drame vécu à Paris. Et Donald Trump conclut en forme de boutade : « Maintenant les terroristes utilisent des camions, interdisons les camions, interdisons même les voitures. »

    La salle rit et applaudit chaleureusement. Elle a retrouvé son héros. Pas une seule fois il n’a évoqué la moindre régulationdu port d’armes aux Etats-Unis.

    (Re) lire : Armes à feu: comment la NRA fait sa loi aux Etats-Unis

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.