GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 26 Avril
Samedi 27 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Le Pentagone interdit les téléphones chinois Huawei et ZTE à ses soldats

    media Des soldats américains à Kaboul en 2014 (photo d'illustration). AFP PHOTO/Wakil Kohsar

    Les téléphones chinois seraient-ils victimes de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine ? L'armée américaine a donné l'ordre au personnel des bases militaires de ne plus acheter de téléphone chinois. Motif : « Ces appareils présenteraient des risques de sécurité inacceptables », selon le Pentagone.

    Cela faisait plusieurs mois que les téléphones commercialisés par les marques chinoises Huawei et ZTE étaient dans le collimateur de l'administration américaine. Déjà au mois de février, lors d'une commission au Sénat, les services de renseignement américains avaient recommandé de se méfier de ces deux marques de téléphone. Raison invoquée : Huawei et ZTE seraient des espions à la solde de Pékin.

    Depuis 2012, les instances gouvernementales américaines étaient appelées à n’utiliser aucun produit vendu par Huawei et ZTE. Les entreprises privées étaient « fortement encouragées » à « considérer les risques » présumés.

    Aujourd'hui, on passe du conseil à l'ordre : tout le personnel des bases militaires américaines ne pourra plus acheter ces téléphones. Le Pentagone craignait que le gouvernement chinois ne piste ses soldats via ces objets connectés.

    Course à la technologie

    Cette interdiction pourrait bien être étendue à tout le territoire américain. Donald Trump serait en passe de signer un décret pour interdire aux entreprises privées d'utiliser et de commander tous les appareils de Huawei et ZTE. Mais cette fois-ci pour une autre raison : la peur du gouvernement américain de voir la Chine prendre de l'avance dans le secteur des nouvelles technologies.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.