GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Avortement aux Etats-Unis: Trump s'attaque au financement du planning familial

    media Le tandem présidentiel américain, Donald Trump et Mike Pence, confirme ses positions ultra-conservatrices en matière d'avortement. Photo: Washington, avril 2018. REUTERS/Kevin Lamarque

    Le 22 mai, Donald Trump doit prononcer un discours au « gala de la campagne pour la vie », un mouvement « pro-life », c'est-à-dire opposé à l'avortement. Vendredi 18 mai 2018, le département américain de la Santé a lancé un processus réglementaire pour qu'à terme, des subventions ne soient plus allouées aux centres de santé qui ne sépareraient pas physiquement leurs activités de planning familial et d'avortement. Car, pour l'administration, l'interruption volontaire de grossesse ne relève pas du planning familial.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

    C'est un ancien règlement remis sur les rails. Il prévoit d'obliger les établissements qui perçoivent des fonds fédéraux à pratiquer les avortements dans un bâtiment séparé de leurs autres activités. Concrètement, cela risque de revenir à supprimer le financement public des centres du planning familial américain.

    Plusieurs étapes administratives doivent encore être franchies pour que la mesure s'applique, mais elle comble déjà les opposants à l'avortement, comme l'ancien gouverneur Mike Huckabee. « Il s'agit d'êtres humains, de bébés, ils sont peut-être dans le ventre, mais leur cœur bat ! », plaide ce dernier.

    A ses yeux, « l'avortement est un outrage, une honte, un génocide », auquel il serait « temps de mettre fin ». Et de conclure par un hommage à Donald Trump pour ses positions « pro-life » : « Je suis vraiment fier de ce président qui respecte l'aspect sacré de la vie et j'espère que cette mesure aboutira. »

    A l'inverse, « l'administration Trump recommence à vouloir retirer aux femmes des droits de santé fondamentaux », a réagi Nancy Pelosi, chef de la minorité démocrate à la Chambre des représentants. Chaque année, 60 millions de dollars sont distribués aux centres du planning familial, surtout fréquentés par des femmes à bas revenus.

    → À relire : Les anti-avortement revigorés par la présidence Trump

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.