GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Venezuela: abstention record à la présidentielle, Maduro veut un «agenda constructif»

    media Un partisan de Nicolas Maduro devant le palais présidentiel de Miraflores à Caracas, le 20 mai 2018. REUTERS/Carlos Jasso

    A l'élection présidentielle anticipée du 20 mai au Venezuela, Nicolas Maduro a été réélu avec près de 68 % des voix. Son principal challenger Henri Falcón n'a rassemblé sur son nom qu'un électeur sur 5, et le troisième homme de ce scrutin, Javier Bertuci, un électeur sur 10. Un scrutin caractérisé par une abstention record, inhabituelle au Venezuela puisqu'à peine 48% des électeurs se sont déplacés. 

    Pour Henri Falcón, c'est un échec. Celui qui était présenté comme le principal adversaire de Nicolas Maduro n’a pas remporté son pari. Il n’a pas su attirer les électeurs traditionnels de la MUD, la coalition de l’opposition. Une coalition qui le présentait comme un traître car contrairement à elle, Henri Falcón n’avait pas choisi de boycotter ce scrutin. Henri Falcón n’a pas non plus réussi à attirer des électeurs chavistes déçus, lui qui est pourtant un ancien proche d’Hugo Chavez. D’ailleurs du côté du PSUV, le parti socialiste unifié du Venezuela, le parti au pouvoir, on le présentait comme également un traître. Henri Falcón a beau dénoncer des fraudes lors du scrutin d’hier, on peut parler d’échec car il n'a reporté que 21% des voix.

    Une «victoire» historique pour Maduro

    Le président sortant s’impose avec plus de 40 points d’avance sur Henri Falcón, ce qui n’était jamais arrivé auparavant. Sa victoire était annoncée depuis des mois. En l’absence d’opposition réelle, il a pu manœuvrer en toute tranquillité durant la campagne. Une victoire historique, car jamais un président n’avait été élu avec un tel taux d’abstention dans l’histoire de la démocratie vénézuélienne. Officiellement 48% des Vénézuéliens ont voté, mais officieusement, c’est le chiffre de 30% qui circule.

    Abstention, victoire et réconciliation

    La victoire de Nicolas Maduro signifie en quelque sorte la poursuite des politiques menées jusqu’à présent. Les Vénézuéliens ne s’attendent donc pas au moindre changement. Nicolas Maduro a annoncé dimanche soir, après sa victoire, que ce lundi 21 mai serait une journée de dialogue, de rencontres et de réconciliation de tous les secteurs de la société. Il a annoncé souhaiter discuter avec les autres candidats pour mettre en place, « un agenda constructif ». Des rendez-vous qui devraient être rejetés par les deux autres candidats puisque Henri Falcón dénonce des fraudes durant le scrutin d’hier et réclame de nouvelles élections, tout comme Javier Bertucci, le troisième candidat, qui appelle toute l’opposition à s’unir. 

    Je suis là pour dire à Nicolas Maduro qu'il y a un peuple qui le soutient et nous allons continuer à défendre la révolution...

    Ecoutez le reportage de notre correspondant à Caracas face au palais présidentiel de Miraflores au milieu des supporters de Nicolas Maduro 21/05/2018 - par Julien Gonzalez Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.