GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
Aujourd'hui
Mardi 26 Juin
Mercredi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: plainte contre le gynécologue d’une université accusé d’abus sexuels

    media Le campus de l'université USC, le 17 mai 2018. Robyn Beck / AFP

    Cinq anciennes étudiantes ont porté plainte lundi 21 mai contre l'université USC (University of Southern California) en Californie. Elles accusent l'établissement de ne pas les avoir protégées de George Tyndall, l'ancien gynécologue du centre médical de l'université. Il est accusé d'agressions sexuelles. Selon l'accusation, la direction était au courant des faits présumés, mais n'a pas agi.

    Les premiers signalements remontent au début des années 1990. Des infirmières et des étudiantes rapportent les gestes déplacés de George Tyndall lors des examens médicaux. Ses commentaires graveleux sur l'apparence physique de ses patientes, sur leur peau, sur leurs parties génitales, dont il conserve d'ailleurs de nombreux clichés. 

    Mais rien ne se passe. La commission médicale de Californie n'est pas informée. Et pendant près de 30 ans, George Tyndall va rester le gynécologue à temps plein de l'établissement.

    En 2016, une infirmière tente le tout pour le tout et signale à nouveau le médecin, mais cette fois devant le Bureau de prévention des viols. C'est là que l'université finit par se séparer du gynécologue, avec un accord à l'amiable. Ce dernier soutient que tous ses actes étaient médicalement justifiés.

    Ce scandale rappelle l'affaire Larry Nassar, cet ancien médecin de l'université du Michigan, condamné à 175 ans de prison pour avoir agressé des centaines de jeunes sportives.

    George Tyndall, lui, a été le gynécologue de dizaines de milliers d'étudiantes. Plus de 200 d'entre elles ont déjà contacté un numéro spécial mis en place et une manifestation est prévue le 10 juin prochain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.